Mazepin "dangereux" envers Schumacher ? Haas botte en touche

Günther Steiner, le directeur de Haas, estime qu'il n'y pas qu'une personne à blâmer dans l'incident entre Mick Schumacher et Nikita Mazepin lors du Grand Prix des Pays-Bas.

Mazepin "dangereux" envers Schumacher ? Haas botte en touche

Après une première passe d'armes en piste et en dehors lors des qualifications du GP des Pays-Bas ce samedi, les deux pilotes Haas se sont retrouvés en course et ont manqué de s'accrocher violemment lors des premiers tours de course. Mick Schumacher semblait en position de dépasser Nikita Mazepin à l'entame du second tour, mais le Russe a effectué un mouvement de défense tardif, forçant son équipier à lâcher. L'Allemand a également subi quelques dégâts sur l'aileron avant après une touchette avec Mazepin, ce qui l'a contraint à un arrêt précoce.

Ce n'est pas la première fois que les deux pilotes se retrouvent dans une situation similaire, puisque Mazepin avait usé de la même défense lors du GP d'Azerbaïdjan, en juin. Après la course, Schumacher s'est dit "très en colère" à ce sujet même s'il a préféré se contenir à la radio sur le moment.

"C'est juste dommage", a-t-il déclaré. "Au final, il a bousillé ma course parce qu'ensuite mon aileron avant était cassé et nous avons dû rentrer. Après, avec tous les drapeaux bleus, vous n'avez plus de course."

Puis il a ajouté, pour ServusTV : "Je pense que nous sommes juste des personnes très différentes, également dans la façon dont nous gérons les choses. Mais ce n'est pas grave non plus. Donc il devrait faire son truc, je ferai le mien. C'est juste dommage quand de telles choses se passent sur la piste et que des trucs dangereux se produisent alors que je ne suis pas complètement derrière."

Lire aussi :

Le directeur de Haas, Günther Steiner, estime pour sa part qu'il n'y pas "qu'une seule [personne] à blâmer à ce sujet" et a indiqué avoir discuté avec ses deux pilotes. "Nous devons travailler sur ce point, pour être constructifs. Nous avons eu une réunion après notre débriefing technique à ce sujet. Nous ne sommes pas arrivés à une conclusion."

"Le plan est de se réunir avant Monza et de voir ce que nous devons faire pour éviter cela à l'avenir, car cela n'aide personne. J'ai essayé de l'expliquer. Et nous allons travailler dessus. Et nous travaillerons dessus jusqu'à ce que nous ayons réglé le problème."

Quand il lui a été demandé s'il était d'accord avec la déclaration de Schumacher sur le caractère dangereux de l'action, Steiner de répondre : "Je pense que vous pouvez toujours dire que c'est dangereux. Vous pouvez éviter le danger. Je ne crois pas qu'il s'agissait d'une manœuvre sale, pour être honnête. J'ai regardé ce scénario et il faut toujours être deux pour danser le tango."

Schumacher a déclaré qu'il y avait "de la place pour l'amélioration" dans sa relation avec Mazepin, mais que les affirmations selon lesquelles le pilote russe avait suivi les règles de l'équipe concernant les dépassements étaient incorrectes. "Cela dépend de ce que sont les règles pour lui, je pense que mes règles sont probablement un peu différentes."

"Lorsque vous êtes poussé vers le mur, ou dans ce cas le mur des stands, vous êtes très réticent à y aller. Je pense que nous devons juste en reparler avec l'équipe. Je ne pense pas que ce soit une bonne chose pour nous dans le cadre d'une équipe."

Avec Stefan Ehlen

partages
commentaires
Verstappen n'a pas tremblé malgré les attentes de ses fans
Article précédent

Verstappen n'a pas tremblé malgré les attentes de ses fans

Article suivant

Alonso "chanceux" d'avoir évité un crash en se battant avec Sainz

Alonso "chanceux" d'avoir évité un crash en se battant avec Sainz
Charger les commentaires