Mazepin pilotait "à l'aveugle" quand il a failli percuter Hamilton

Nikita Mazepin a déclaré qu'il pilotait "à l'aveugle" lors de certaines phases du Grand Prix de Turquie en raison de la saleté des projections d'eau.

Mazepin pilotait "à l'aveugle" quand il a failli percuter Hamilton

Nikita Mazepin a eu du mal, pendant la course du Grand Prix de Turquie 2021 de F1, à gérer les projections d'eau des voitures, et notamment au début de la phase critique dans laquelle il a dû faire face au retour des leaders et respecter les drapeaux bleus.

Un épisode en particulier a marqué les esprits, au 28e tour, quand le Russe s'est retrouvé sur le chemin de Lewis Hamilton à l'approche du très rapide virage 11. Le pilote Mercedes ressortant mieux de l'enchaînement précédent, il a pensé pouvoir se porter à hauteur de la Haas pour passer à l'intérieur. Toutefois, Mazepin n'a non seulement pas levé le pied mais s'est au contraire rabattu vers la corde du virage.

Si la direction de course s'est penchée sur ce moment, qui aurait pu entrer dans le cadre du non respect des drapeaux bleus, Michael Masi a expliqué qu'il avait été décidé, au vu des conditions, de ne pas agir. Mazepin, qui expliquait après la course qu'il allait présenter ses excuses à Mercedes pour cette situation, a mis en avant l'importance des projections et le manque d'information de la part de son écurie dans cet épisode.

"Tout d'abord, je suis extrêmement désolé pour Lewis", a déclaré celui qui a terminé la course à la 20e place. "Je me suis plaint à l'équipe que je ne voyais rien dans les rétroviseurs, et j'avais vraiment besoin de directives dans mes oreilles pour savoir où étaient les autres voitures, parce que les projections – et la Turquie n'a pas exactement le spray le plus propre qui soit – volent et sèchent [sur la visière], donc je pilotais à l'aveugle.

"Quand vous avez autant de voitures qui vous dépassent et qui vous prennent un tour, non pas une, mais même deux fois, c'est un désastre. Je suis heureux que nous ayons réussi à nous en sortir, mais j'irai voir Lewis et je lui présenterai mes excuses."

Lando Norris confirme que la pulvérisation était pire sur la piste turque que sur d'autres circuits, en raison selon lui de la saleté et des résidus de la surface de la piste qui se mélangent à l'eau pulvérisée. "Lors des tours de mise en grille, en gros, je ne voyais rien. J'étais assez effrayé, en fait, de voir à quel point c'était mauvais. [C'était le cas] même pendant le premier tour, mais je crois que dans le premier tour j'ai réussi à créer un écart et à bien contrôler la situation à partir de là."

Lire aussi :

Avec Alex Kalinauckas et Luke Smith

partages
commentaires
Non vacciné, Van der Merwe devrait manquer les trois derniers GP
Article précédent

Non vacciné, Van der Merwe devrait manquer les trois derniers GP

Article suivant

Pérez : La lutte "intense" avec Hamilton est arrivée "au pire moment"

Pérez : La lutte "intense" avec Hamilton est arrivée "au pire moment"
Charger les commentaires