McLaren - 105 places de pénalités avec un deuxième changement moteur!

partages
commentaires
McLaren - 105 places de pénalités avec un deuxième changement moteur!
Par : Basile Davoine
22 août 2015 à 11:37

Honda misait énormément sur les dernières évolutions de son unité de puissance, apportées à Spa-Francorchamps, mais rien ne semble se passer comme prévu ce week-end en Belgique.

Fernando Alonso, McLaren MP4-30
Jenson Button, McLaren avec les médias
Fernando Alonso, McLaren MP4-30
Fernando Alonso, McLaren MP4-30

Déjà sanctionnés de 55 places de pénalité au total vendredi soir, les pilotes McLaren vont subir une nouvelle pénalité puisque la décision a été prise de changer une deuxième fois les V6 turbo de Fernando Alonso et Jenson Button.

Au total, les deux hommes vont accumuler 105 places de pénalité (55 pour Alonso, 50 pour Button). Un chiffre impressionnant mais qui reste anecdotique depuis l'assouplissement des règles dont profite Honda. Les McLaren s'élanceront depuis la dernière ligne dimanche, sans sanction supplémentaire. Le nombre de places de pénalité correspond à touts les éléments neufs utilisés sur chaque monoplace.

Samedi matin, Alonso n'a pas pu prendre part aux EL3 en raison notamment d'un problème de boite de vitesses, tandis que Button a signé un chrono bien loin des espérances de McLaren-Honda. 

Au sein de l'écurie de Woking, on insiste pour dire que le deuxième changement de moteur a été décidé avant tout en raison du fait que les deux monoplaces sont condamnées à partir dernières, et que cela n'aggravera pas la sentence. 

Honda a utilisé 3 jetons de développement pour lancer sa nouvelle spécification moteur ce week-end, mais les premiers essais n'ont pas été concluants et les pilotes ont fait part de leur perplexité vendredi soir. 

Prochain article Formule 1
La problématique à résoudre à Spa selon Lotus

Previous article

La problématique à résoudre à Spa selon Lotus

Next article

Pneus Pirelli - Vettel et Rosberg victimes de deux problèmes distincts

Pneus Pirelli - Vettel et Rosberg victimes de deux problèmes distincts
Charger les commentaires