McLaren seule écurie bredouille avec Williams à Melbourne

partages
commentaires
McLaren seule écurie bredouille avec Williams à Melbourne
Par :
18 mars 2019 à 10:29

L'écurie de Woking n'a pas marqué de points pour son premier Grand Prix de la saison, en Australie, malgré un potentiel qui promettait davantage. L'unité de puissance Renault a trahi Carlos Sainz, tandis que le débutant Lando Norris concède quelques erreurs.

Faisant mieux qu'attendu en qualifications, avec un Lando Norris impeccable qui a atteint la Q3, McLaren a déchanté en course à Melbourne. Aucune des deux MCL34 n'a terminé dans les points, faisant de l'écurie de Woking la seule à ne pas ouvrir son compteur avec… Williams. Le milieu de grille très resserré n'a pas joué en faveur de l'équipe, qui a trop rapidement perdu la monoplace de Carlos Sainz suite à un problème de fiabilité dès le neuvième tour.

Lire aussi :

"C'est un week-end à oublier", déplore d'emblée le pilote espagnol, déjà éliminé en Q1 samedi et dont la monoplace s'est immobilisée dans un panache de fumée. "Je crois que nous avons perdu le MGU-K, et c'est dommage car la course se passait bien. J'avais mis [les qualifications] derrière moi et j'étais optimiste."

"J'ai fait tout ce que je voulais : prendre un bon départ, doubler quatre voitures, me battre pour les points et commencer à attaquer les concurrents devant moi. La voiture était bonne, nous avions un rythme solide et je me battais avec les autres pour terminer dans les points, ce qui démontre que le top 10 aurait été possible. Ça fait mal, mais c'est la Formule 1. Ma saison a débuté par un week-end très malchanceux, mais espérons des résultats plus positifs à partir de Bahreïn. Je suis heureux de mettre tout ça derrière moi et de continuer nos efforts."

Norris avait la voiture pour marquer des points

Lando Norris, McLaren MCL34, devant Alexander Albon, Toro Rosso STR14

Les espoirs de points ont donc rapidement reposé sur les épaules de Lando Norris pour McLaren, mais le Britannique, bien que plutôt convaincant pour ses grands débuts en Formule 1, a finalement terminé 12e, au sein d'un petit paquet de prétendants au top 10. "Comme attendu, il est clair que plusieurs équipes se retrouvent dans une lutte serrée, dont la nôtre", fait remarquer le directeur sportif Gil de Ferran. "Chaque petite amélioration au niveau de notre rythme ou de notre exécution peut donc avoir une incidence significative sur notre classement. Alors travaillons, et en route pour Bahreïn."

Le moindre détail faisant la différence, Norris admet lui-même qu'il n'a pas été exempt de tout reproche pour sa première course. "L'équipe m'a donné une bonne voiture, avec un rythme suffisant pour que je sois dans le top 10, mais j'ai fait quelques erreurs qui m'ont coûté une chance de marquer des points", concède le rookie. "Je suis donc un peu déçu. Mais c'est cool de finir mon premier Grand Prix et de m'en être sorti." 

"Je n'ai pas pris un départ parfait", analyse-t-il encore. "J'ai eu du mal à devancer une voiture plus lente, puis j'ai fait un gros blocage de roue. Je dois travailler sur ces erreurs. Ça m'ennuie, car il y avait davantage de potentiel. Je me concentre désormais sur Bahreïn."

Article suivant
Les dégâts sur le fond plat de Hamilton expliqués

Article précédent

Les dégâts sur le fond plat de Hamilton expliqués

Article suivant

Honda soulagé par son podium mais conscient de l'écart à combler

Honda soulagé par son podium mais conscient de l'écart à combler
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Australie
Catégorie Course
Pilotes Carlos Sainz Jr. Boutique , Lando Norris
Équipes McLaren Boutique
Auteur Basile Davoine
Soyez le premier à recevoir toute l'actu