Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
16 jours

McLaren s'attend à ce que "les cartes soient rebattues"

partages
commentaires
McLaren s'attend à ce que "les cartes soient rebattues"
Par :
9 mai 2019 à 14:05

Si McLaren espère progresser dans la hiérarchie au Grand Prix d'Espagne, c'est l'incertitude qui règne en raison des nombreuses évolutions apportées par toutes les écuries.

La première course européenne de la saison est traditionnellement la première opportunité d'apporter des évolutions conséquentes aux monoplaces de Formule 1, et avec une hiérarchie extrêmement serrée entre les six écuries du milieu de tableau (derrière Mercedes, Ferrari et Red Bull, et devant Williams), bien malin qui peut prédire qui prendra l'avantage en Catalogne. Lors des quatre premiers Grands Prix, Haas, Renault et Racing Point se sont succédé à la place de "meilleur des autres" en qualifications. 

Lire aussi:

"À Barcelone, le potentiel est là pour que les cartes soient complètement rebattues, car beaucoup d'équipes apporteront différentes choses, et nous ne contrôlons pas ça", juge Gil de Ferran, directeur sportif de McLaren, qui va désormais travailler aux côtés du nouveau directeur d'équipe Andreas Seidl. "Nous ne contrôlons que ce que nous pouvons faire."

"Je pense que du côté positif des choses, nous comprenons les forces et les faiblesses de notre voiture actuelle, et nous sommes très clairs sur le fait que nous devons éradiquer les faiblesses que nous avons identifiées. Où nous serons [dans la hiérarchie] à Barcelone et par la suite, je n'en ai aucune idée. Nous allons nous concentrer sur notre travail et prendre les choses pas à pas."

Lire aussi:

Si McLaren s'est propulsé à la quatrième place du championnat des constructeurs grâce au double top 8 de Lando Norris et Carlos Sainz, le début de saison n'est pas forcément positif avec déjà trois abandons dont deux liés à la fiabilité. De Ferran est néanmoins encouragé par les performances de ses nouveaux pilotes : "Lando fait de l'excellent travail, tout comme Carlos. Il n'a pas eu de chance lors des trois premières courses de l'année, mais tous deux ont le rythme, travaillent très bien avec l'équipe et l'un avec l'autre. La relation est bonne, et il faut juste continuer à bâtir là-dessus."

Propos recueillis par Adam Cooper

 
Article suivant
La F2 va adopter les pneus 18" un an avant la F1

Article précédent

La F2 va adopter les pneus 18" un an avant la F1

Article suivant

Patricio O'Ward rejoint le programme de jeunes Red Bull

Patricio O'Ward rejoint le programme de jeunes Red Bull
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Espagne
Équipes McLaren Boutique
Auteur Benjamin Vinel