McLaren - Crash-test manqué pour le nouveau nez court

Alors que McLaren a prévu d'emmener plusieurs évolutions aérodynamiques importantes en Autriche, la plus importante d'entre elles n'a toujours pas reçu l'aval de la FIA.

"Nous aurons beaucoup de nouveautés au Autriche," avait déclaré Jenson Button. "Aussi bien côté moteur que côté châssis. Il n'y aura donc que nos couleurs qui resteront les mêmes."

Mais alors que McLaren a vécu un week-end pour le moins pénible au Canada, le nouveau nez court de la MP4-30 a été recalé par le dernier crash-test effectué par la FIA.

La même mésaventure était survenue plusieurs fois l'hiver dernier pour une pièce similaire chez Red Bull, qui avait finalement réussi à introduire à Barcelone un nez ultra-court sur sa RB11.

C'est précisément dans l'usine de Cranfield, au Royaume-Uni que l'échec au crash-test a eu lieu la semaine dernière.

Pas d'inquiétude au sein de l'équipe

McLaren a réagi via l'un de ses porte-parole, qui explique que l'entité de Woking n'est pas inquiète concernant l'obtention prochaine de l'accord de la Fédération Internationale de l'Automobile au sujet de la pièce concernée.

"Certaines évolutions importantes exigent plusieurs crash-tests, car le premier échoue régulièrement. Nous sommes donc confiants quant au fait que ce nouveau nez obtiendra très rapidement le feu vert."

Le temps presse désormais pour McLaren, puisque le Grand Prix d'Autriche débutera dans moins dix jours.

A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes McLaren
Type d'article Actualités
Tags aérodynamique, développements, evolutions, honda, mclaren, mp4-30, nez court