McLaren dément avoir interdit à Alonso de courir au Mans

McLaren a nié les rumeurs indiquant que l'équipe avait interdit à Fernando Alonso de participer aux 24 Heures du Mans.

Le pilote espagnol était plus ou moins lié à des bruits l'envoyant chez Porsche pour rejoindre Nico Hülkenberg et Mark Webber en LMP1 sur la plus grande des courses d'Endurance. L'an passé, présent pour donner le départ de l'épreuve dans la Sarthe, il avait assuré qu'il y participerait un jour ou l'autre.

Cette semaine, des spéculations provenant de médias espagnols et finlandais ont assuré que McLaren avait interdit à Alonso de participer aux 24 Heures suite au gros crash subi par Webber lors des 6 Heures de Sao Paulo en fin d'année dernière.

Cependant, McLaren a tenu à démentir ces théories en assurant que le choix de ne pas s'aligner au Mans cette année était une décision commune des deux parties.

"La décision de Fernando de ne pas courir au Mans a été prise mutuellement, par nous chez McLaren et par Fernando lui-même", a déclaré un porte-parole de l'équipe.

Difficile de démêler le vrai du faux dans un contexte où l'on imagine mal également Honda accepter de voir son pilote vedette aller courir pour une autre marque en Endurance.

 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1 , 24 heures du Mans
Pilotes Fernando Alonso
Équipes McLaren
Type d'article Actualités
Tags alonso, endurance, honda, le mans, wec