McLaren : La démission de Boullier n'est "pas une surprise" pour Brown

partages
commentaires
McLaren : La démission de Boullier n'est "pas une surprise" pour Brown
Par :
4 juil. 2018 à 12:02

Le PDG de McLaren, Zak Brown, a reconnu avoir entrevu des signes précurseurs de la démission d'Éric Boullier récemment.

Eric Boullier, Zak Brown, McLaren
Fernando Alonso, McLaren MCL33, Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09
Eric Boullier, directeur, McLaren
Fernando Alonso, McLaren MCL33 passe sous le drapeau à damier
Eric Boullier, Racing Director, McLaren
Fernando Alonso, McLaren MCL33
Fernando Alonso, McLaren fête son 300e GP avec Eric Boullier, directeur de McLaren
Fernando Alonso, McLaren MCL33 passe sous le drapeau à damier
Éric Boullier, directeur de la compétition de McLaren lors de la course de radeaux
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33, Sergio Perez, Force India VJM11, Sergey Sirotkin, Williams FW41, Charles Leclerc, Sauber C37

Si la démission d'Éric Boullier est un petit séisme à l'échelle de l'équipe McLaren, elle n'a vraisemblablement pas surpris son PDG, Zak Brown. C'est mardi soir que l'Américain a reçu la démission d'Éric Boullier, qui a finalement été rendue publique aujourd'hui dans un communiqué de l'équipe, mais il avoue que le discours tenu par le Français récemment lui laissait présager une telle issue.

"La démission d'Éric n'a pas été une surprise", a déclaré Brown auprès de Motorsport.com. "J'ai passé beaucoup de temps avec l'équipe, beaucoup de temps avec Éric, qui est quelqu'un que je connais depuis longtemps. Nous avons évidemment été sous pression et en manque de résultats depuis trop longtemps."

"Éric et moi avons donc eu plusieurs conversations sur les manières de faire progresser McLaren, des conversations dans le passé sur la meilleure manière d'y parvenir. En définitive, il veut ce qui est le meilleur pour McLaren, comme nous le voulons tous, donc le voir prendre cette décision n'était pas une surprise. C'est une chose dont nous avions discuté, nos défis et les potentielles manières d'y remédier."

Pas une incitation au départ pour Alonso

Brown a donc désigné un nouvel organigramme, au sein duquel il a donné une place de choix à Gil de Ferran qui avait récemment rejoint l'équipe, mais il admet qu'il n'y aura pas de solution miracle pour ramener McLaren à son meilleur niveau. De plus, bien qu'Éric Boullier soit responsable de la venue de Fernando Alonso dans l'équipe, Brown ne pense pas que cela pourrait inciter l'Espagnol à un départ.

"Fernando est quelqu'un qui a une histoire chez McLaren et il est un atout énorme", poursuit-il. "Chacun d'entre vous reconnaîtrait qu'il est le meilleur pilote sur la grille. Je pense que chacun dirait au moins [qu'il est] l'un des meilleurs pilotes. Il a une expérience énorme. J'ai développé une très bonne relation personnelle de travail avec lui."

"Fernando, honnêtement, est quelqu'un dont vous voyez la magie sur la piste, mais vous ne voyez pas sa magie hors de la piste, la contribution importante qu'il apporte et les idées qu'il a au sujet des performances de la voiture et de l'équipe. C'est quelqu'un que je consulte depuis que je suis arrivé car il sait ce que demande un championnat du monde et j'ai de l'estime pour son opinion. Il fait partie de ce processus, il contribue à faire avancer McLaren."

Article suivant
Éric Boullier démissionne et quitte McLaren !

Article précédent

Éric Boullier démissionne et quitte McLaren !

Article suivant

McLaren explique comment va maintenant fonctionner son écurie F1

McLaren explique comment va maintenant fonctionner son écurie F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes McLaren Boutique
Auteur Jonathan Noble
Soyez le premier à recevoir toute l'actu