McLaren devrait avoir deux voitures pour les essais d'Abu Dhabi

Pirelli attend une confirmation de la FIA pour autoriser McLaren à aligner deux monoplaces lors des essais pneumatiques d'Abu Dhabi, suite à l'annulation des tests d'Interlagos.

McLaren devrait aligner deux monoplaces la semaine prochaine à l'occasion des essais pneumatiques avec Pirelli à Abu Dhabi, afin de compenser l'annulation des essais qui auraient dû avoir lieu à Interlagos. Pirelli avait fait une croix sur la session brésilienne suite aux problèmes de sécurité survenus tout au long du week-end du Grand Prix du Brésil.

Alors qu'il devait piloter la MCL32 à São Paulo, Lando Norris pourrait donc avoir l'opportunité de se rattraper et d'emmagasiner de l'expérience au volant d'une F1, aux côtés de Fernando Alonso et Stoffel Vandoorne, tous deux également conviés pour se partager les deux monoplaces conçues à Woking.

La présence de cette deuxième McLaren est encore sujette à l'approbation de la FIA. Si tel est le cas, l'écurie britannique disposera d'une monoplace qui participera aux mêmes programmes d'évaluation des pneus 2018 que les neuf autres équipes, tandis que l'autre voiture sera utilisée pour du travail de développement "à l'aveugle" pour le compte de Pirelli.

"Nous voulons essayer de rattraper une partie des essais que nous avons manqués au Brésil", a confirmé à Motorsport.com Mario Isola, directeur de Pirelli F1. "Bien sûr, nous devons revoir le programme de roulage, car nous ne pouvons pas utiliser le composé le plus dur ici, ça n'a pas de sens, donc nous essaierons des choses différentes. Nous attendons la confirmation définitive de la FIA."

Le cas de figure d'une deuxième voiture pour des tests à l'aveugle aux côtés des autres équipes s'était déjà présenté en août dernier à Budapest, chez Mercedes.

Propos recueillis par Adam Cooper

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso , Stoffel Vandoorne , Lando Norris
Équipes McLaren
Type d'article Actualités
Tags mario isola, pirelli, pneus, tests