McLaren développera de façon agressive pour reprendre Mercedes

Si Mercedes rejette son statut de favori en ce début de saison, les rivaux des Flèches d’Argent s’accordent à dire qu’ils doiventtravailler durpour se rapprocher en termes de performance pure

Si Mercedes rejette son statut de favori en ce début de saison, les rivaux des Flèches d’Argent s’accordent à dire qu’ils doivent

travailler dur

pour se rapprocher en termes de performance pure.

McLaren insiste ainsi quant au fait qu’un développement très agressif va être mis en place cette saison, pour ne pas laisser le moindre terrain à la concurrence. En tête du championnat du monde des constructeurs grâce à un double podium australien, McLaren marque cependant actuellement le pas en rythme pur par rapport à Mercedes. Reste qu’avec les très nombreuses nouveautés techniques 2014, toutes les équipes s'entendent pour dire que le rythme de développement sera encore plus rapide cette saison, et que

les écarts pourraient se faire et défaire

en l’espace de quelques courses.

C’est avec cet espoir que McLaren poussera Mercedes dans ses derniers retranchements via un gros effort d’ingénierie continu.

« Il est vrai que Mercedes a le rythme ; peut-être entre une demi et trois quarts de seconde au tour sur le reste du plateau », constate Eric Boullier, nouveau Directeur Sportif McLaren.

« Mais en ce qui concerne McLaren, nous nous sommes concentré sur le fait de construire une auto robuste et fiable durant l’hiver, car nous pensons –et l’Australie confirme cette stratégie- que la fiabilité était la clé pour prendre de gros points en début de saison ».

Red Bull, de son côté, a adopté une philosophie différente, choisissant de concevoir une auto rapide restant à fiabiliser, n’étant pas enthousiaste à l’idée de

devoir rendre une voiture conservatrice plus rapide en cours de saison

.

« Nous poussons maintenant le développement de façon agressive », poursuit Boullier. « Nous devons clairement rattraper Mercedes ».

Par ailleurs, le GP d’Australie a vu un certain nombre d’équipes comme Williams, Ferrari ou Force India manquer le coche le dimanche ; Boullier est certain que McLaren devra par la suite se frotter à encore plus de concurrence.

« Certaines équipes n’ont pas obtenu de si bonnes performances jusqu’à présent, mais clairement, une fois qu’elles délivreront leur plein potentiel, elles seront très rapides ».

De l'aveu même de Boullier, l'objectif de McLaren est pour l'heure de se maintenit mathématiquement au niveau de Mercedes, avant d'égaler l'équipe de Brackley à compter du retour en Europe, sur le GP d'Espagne.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes McLaren , Mercedes , Williams , Force India , Ferrari
Type d'article Actualités