McLaren : Hamilton sur un nuage

partages
commentaires
McLaren : Hamilton sur un nuage
25 mai 2008 à 19:41

Après avoir tapé le rail et endommagé sa roue arrière droite, Lewis Hamilton a été exemplaire dans les rues de la Principauté de Monaco

Après avoir tapé le rail et endommagé sa roue arrière droite, Lewis Hamilton a été exemplaire dans les rues de la Principauté de Monaco. Dès le départ, il prend le dessus sur Kimi Räikkönen puis dépasse Felipe Massa grâce au jeu des ravitaillements.

Heikki Kovalainen a de nouveau été pris de malchance dès le départ du tour de formation. Le finlandais a donc été contraint de s'élancer depuis les stands.

Lewis Hamilton (1er) :


"Je suis sur un nuage. Gagner ici à Monaco est le point culminant de ma carrière et je ne l'oublierai jamais. Je tiens à remercier toute l'équipe pour leur travail fantastique ainsi que ma famille pour leur soutien permanent."

"C'était une course très mouvementée. J'ai bien démarré et j'ai immédiatement dépassé Kimi. Je voyais aussi une opportunité d'attaquer Felipe mais ensuite la pluie s'est intensifiée et la visibilité est devenue mauvaise. Au virage du Tabac, il y avait beaucoup d'eau sur la piste et tout d'un coup, j'ai sous-viré et heurté la barrière. C'était juste une petite touchette mais le pneu a été endommagé et j'ai dû ravitailler. Par chance, la première voiture de sécurité m'a aidé à réduire l'écart avec les leaders."

"Nous avons modifié notre stratégie et je ne devais plus faire qu'un seul arrêt. Quand j'avais environ quarante secondes d'avance, l'équipe m'a dit à la radio d'être calme. La deuxième intervention de la voiture de sécurité a apporté plus de piment mais j'étais en mesure de contrôler la course jusqu'à l'arrivée. Quelle journée et quel résultat !"

Heikki Kovalainen (8e) :


"Une course extrêmement difficile avec toute chance de finir à une bonne position déjà envolée au départ du tour de formation lorsque je n'ai pas pu engager un rapport . Par conséquent, j'ai été forcé de changer de volant dans les stands à partir desquels j'ai dû prendre le départ."

"J'ai essayé d'attaquer aussi fort que je le pouvais mais je n'ai pu montrer mon vrai rythme que lorsque la piste était dégagée. C'est dommage, parce que ma voiture était compétitive et la vitesse était là. Au moins, j'ai marqué un point. J'attends maintenant avec impatience le prochain Grand Prix où j'attaquerai au maximum pour obtenir un bon résultat."

Article suivant
Ferrari : Massa monte sur la troisième marche du podium

Article précédent

Ferrari : Massa monte sur la troisième marche du podium

Article suivant

Honda : Barrichello attendait ça depuis plus d'un an

Honda : Barrichello attendait ça depuis plus d'un an
Charger les commentaires