McLaren-Honda veut faire oublier le bain de soleil d’Alonso !

partages
commentaires
McLaren-Honda veut faire oublier le bain de soleil d’Alonso !
Par : Basile Davoine
9 nov. 2016 à 16:25

Alors que se présente l’avant-dernier Grand Prix de la saison, au Brésil, c’est non sans une pointe d'ironie que le clan McLaren-Honda aborde l’épreuve.

Fernando Alonso, McLaren regarde les qualifications en bord de piste sur une chaise
Fernando Alonso, McLaren MP4-31
Fernando Alonso, McLaren pendant que la grille écoute l'hymne national
Fernando Alonso, McLaren MP4-31
Fernando Alonso, McLaren
Fernando Alonso, McLaren F1
Fernando Alonso, McLaren F1
Fernando Alonso, McLaren MP4-31
Fernando Alonso, McLaren Honda F1 Team MP4-31
Fernando Alonso, McLaren MP4-31

Ainsi Yusuke Hasegawa, directeur du programme F1 de Honda, rappelle l’épisode survenu à Interlagos l’année passée, lors des qualifications.

Trahi une énième fois par le bloc Honda, Fernando Alonso s’était alors installé en bord de piste sur le transat d’un commissaire, prenant un bain de soleil pendant que la séance se poursuivait sans lui. L’image avait alors fait le tour du monde, alimentant à foison les réseaux sociaux et les idées de détournement. Un an plus tard, la scène fait encore sourire, mais pour l’écurie de Woking et son motoriste il est tout de même temps de laver l’affront.

"L’année dernière, nous avons fait plus de bruit en qualifications avec Fernando sur les réseaux sociaux que sur la piste", se souvient Hasegawa. "Cette année, nous savons que nous pouvons montrer nos progrès à nos fans au Brésil avec une meilleure performance, et nous espérons connaître un bon week-end de course."

Être moins dépendant du tracé

Pour y parvenir, il faudra confirmer les progrès mais surtout effacer les difficultés rencontrées de manière fluctuante lors des dernières courses. La MP4-31 est encore trop sensible aux spécificités de chaque circuit, et la performance en dépend.

"Lors des dernières courses, nous avons vu que notre forme variait en fonction d’un certain nombre de caractéristiques spécifiques au circuit", constate Éric Boullier, directeur de course de McLaren. "Nous travaillons dur pour mettre à plat ces différences de circuit en circuit, mais c’est inévitable que certaines conviennent mieux que d’autres aux forces de notre package."

"Interlagos est un véritable test pour la voiture et le pilote, et nous voyons souvent les meilleurs pilotes briller là-bas. Le circuit leur en demande beaucoup, et à cette période de l’année, la piste est connue pour offrir des conditions de pilotage difficiles s’il pleut, particulièrement dans les zones où il y a du dénivelé."

Le circuit pauliste est également un lieu chargé d’histoire pour McLaren, ce que Boullier ne manque pas de rappeler alors que l’équipe britannique travaille ardemment pour renouer avec son glorieux passé dans les années à venir.

"Avec São Paulo en arrière-plan, l’incroyable enthousiasme des fans et la nature vallonée du circuit, tout est fait pour que ce soit l’un des Grands Prix les plus excitants de l’année", estime Boullier. "McLaren a connu beaucoup de succès au Brésil, Fernando et Jenson y ont remporté leurs titres mondiaux, et c’est un endroit particulier pour l’équipe. Interlagos mérite son statut de légende au calendrier, et nous visons un week-end positif là-bas." 

Casquette McLaren Fernando Alonso 14
Casquette McLaren Fernando Alonso 14, sur Motorstore
Prochain article Formule 1
Officiel - Palmer confirmé par Renault pour 2017

Previous article

Officiel - Palmer confirmé par Renault pour 2017

Next article

Le programme TV du Grand Prix du Brésil

Le programme TV du Grand Prix du Brésil

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Brésil
Lieu Autódromo José Carlos Pace
Pilotes Fernando Alonso Shop Now
Équipes McLaren
Auteur Basile Davoine
Type d'article Preview