McLaren-Honda incapable de confirmer un gain de performance

partages
commentaires
McLaren-Honda incapable de confirmer un gain de performance
Par : Basile Davoine
21 août 2015 à 18:06

Arrivé à Spa-Francorchamps avec des évolutions jugées importantes sur son unité de puissance, Honda n’a pas pu en mesurer les bénéfices pour le moment.

Fernando Alonso, McLaren MP4-30
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W06 devant Jenson Button, McLaren MP4-30 et Marcus Ericsson, Sauber C34
Jenson Button, McLaren MP4-30
Jenson Button, McLaren MP4-30
Fernando Alonso, McLaren MP4-30
Fernando Alonso, McLaren MP4-30

Les séances mouvementées du jour, ainsi que le besoin de tester de nombreux éléments pour les valider, ne permettent pas de confirmer ou non le gain de performance attendu. 

"C’était légèrement décevant", reconnait Yasuhisa Arai, directeur de Honda Motorsport. "Nous ne sommes pas en mesure de confirmer la performance de la voiture dans son ensemble."

Sur un circuit où la puissance est requise pour bien figurer, McLaren-Honda s’attend à passer un test important ce week-end, cependant la recherche du meilleur chrono était encore loin d’occuper les esprits de l’écurie de Woking ce vendredi. 

Alonso ne peut pas comparer

Sûrs de rien, les pilotes se montrent eux aussi très prudents quant à l’apport des évolutions moteurs dont ils vont pouvoir bénéficier. Cela passera notamment par l’installation de deux unités de puissance neuves dès samedi, entraînant de lourdes pénalités sur la grille de départ. 

"C’est difficile de faire des comparaisons directes entre les deux spécifications moteurs, il faudrait comparer les deux moteurs le même jour et c’est impossible", constate Fernando Alonso. "Les caractéristiques du circuit - que ce soit ici ou à Monza - sont à l’opposé de ce qu’aime notre voiture, ce qui rend les comparaisons difficiles. Mais le banc d’essais et les données nous disent qu’il y a plus de puissance, donc nous allons continuer à améliorer la voiture autant que nous le pouvons."

Button plus optimiste

Jenson Button, bien que mesuré lui aussi, semble légèrement plus optimiste que son coéquipier. 

"Il y a sans aucun doute une amélioration", assure le Britannique, "mais on ne sait jamais vraiment à quel point avant de regarder les données, or cela demande du temps."

Si le Champion du Monde 2009 se satisfait d’avoir vu sa monoplace évoluer dans la bonne direction tout au long de la journée, il estime notamment que la McLaren embarque actuellement trop d’appui sur le tracé belge pour pouvoir être performante. 

Prochain article Formule 1
La problématique à résoudre à Spa selon Lotus

Previous article

La problématique à résoudre à Spa selon Lotus

Next article

Pneus Pirelli - Vettel et Rosberg victimes de deux problèmes distincts

Pneus Pirelli - Vettel et Rosberg victimes de deux problèmes distincts
Charger les commentaires