McLaren lanterne rouge au championnat

partages
commentaires
McLaren lanterne rouge au championnat
Par : Benjamin Vinel
9 avr. 2017 à 13:45

Le deuxième Grand Prix de la saison 2017 s'est soldé par un double abandon coûteux pour McLaren-Honda, en Chine. Avec pour conséquence un fait désolant pour cette écurie historique : elle est dernière du championnat des constructeurs.

Fernando Alonso, McLaren MCL32
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32
Fernando Alonso, McLaren MCL32, devance Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Fernando Alonso, McLaren, avec les médias
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR12, part en tête-à-queue sous les yeux de Fernando Alonso, McLaren MCL32
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32
Stoffel Vandoorne, McLaren
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32, en lutte avec Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32

Pourtant, un bon résultat était à la portée des hommes d'Éric Boullier. En effet, Fernando Alonso s'est hissé de la 13e à la huitième place dès le premier tour et a mené un début de course particulièrement solide.

Au 32e tour, le double Champion était même le "meilleur des autres" derrière les Mercedes, les Ferrari et les Red Bull, tenant la septième place juste devant son compatriote Carlos Sainz. Les deux Espagnols devançaient Sergio Pérez d'une quinzaine de secondes. Mais voilà : encore une fois, la fiabilité de la MCL32 à moteur Honda a fait des siennes, avec un problème de transmission.

"Nous sommes partis de la 13e place dans des conditions très délicates, et au bout de quelques tours, nous étions sixièmes", relate Alonso. "C'était une grande surprise, et nous y sommes parvenus grâce à des premiers tours incroyables. J'espérais que ces conditions délicates allaient continuer, car il y avait des voitures qui partaient en tête-à-queue ici et là, et nous maximisions nos opportunités en dépassant parfois 'gratuitement'. Mais quand la piste a commencé à sécher, nous avons commencé à perdre un peu de terrain, même si nous avons conservé la septième place pendant un moment."

Ce deuxième abandon consécutif est indéniablement un coup dur pour Fernando Alonso, qui sait que les opportunités de marquer des points seront rares cette saison.

"Encore une fois, nous avons prouvé à quel point nous étions motivés pour obtenir un bon résultat, mais malheureusement, nous ne sommes pas encore suffisamment solides pour finir les courses", déplore l'Ibère. "Nous payons le lourd tribut du manque d'essais hivernaux, mais espérons pouvoir progresser rapidement."

"C'est dommage que ni Stoffel, ni moi n'ayons pu finir la course aujourd'hui. C'est d'autant plus douloureux que j'étais dans les points, mais tout ce que nous pouvons faire, c'est apprendre nos leçons et faire un peu mieux à Bahreïn, même si bien sûr, ils n'annoncent pas de pluie là-bas..."

Premier abandon pour Vandoorne

Quant à Stoffel Vandoorne, qui avait conclu le Grand Prix d'Australie au 13e et dernier rang, sa course s'est arrêtée prématurément au bout de 17 tours seulement suite à un problème de carburant. Le Belge tenait alors la 15e place.

"La course a été courte pour moi, mais assez enthousiasmante au début", déclare Vandoorne. "Notre rythme était assez prometteur. Quand nous avons mis les slicks, nous étions très compétitifs et j'ai pu attaquer quand je le voulais. La voiture était très bonne dans les virages, je me sentais à l'aise et je réduisais l'écart sur les gars de devant, mais dès que ça a commencé à être plus sec, nous avons vraiment remarqué la différence en vitesse et c'est devenu très difficile de dépasser. Avec notre vitesse de pointe, nous ne pouvons pas vraiment concurrencer les autres, et c'est dur pour nous de remonter."

"Il y a quand même des points positifs : le châssis fait des progrès, et Fernando et moi avons confiance pour attaquer. J'espère que la situation va bientôt s'arranger."

McLaren dernier au championnat, c'est du jamais vu depuis le Grand Prix d'Australie 2009, première manche de la saison, où Heikki Kovalainen avait abandonné suite à un accrochage au premier virage et où Lewis Hamilton avait été disqualifié après avoir fini quatrième. Il suffirait toutefois à l'équipe de marquer des points pour prendre l'avantage sur Renault et Sauber, dont le compteur reste également à zéro pour l'instant.

Sondage mondial des fans 2017
Prochain article Formule 1
Après deux GP décevants, Ferrari veut discuter avec Räikkönen

Previous article

Après deux GP décevants, Ferrari veut discuter avec Räikkönen

Next article

Le pari "complètement fou" de Sainz a payé

Le pari "complètement fou" de Sainz a payé

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Chine
Lieu Shanghai International Circuit
Pilotes Fernando Alonso Shop Now , Stoffel Vandoorne
Équipes McLaren
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Réactions