McLaren prêt à laisser Alonso courir au Mans avec une autre équipe

McLaren a fait savoir ce samedi qu'en cas de prolongation avec l'écurie de Woking, Fernando Alonso sera libre de participer aux 24 Heures du Mans avec une autre équipe l'année prochaine s'il le souhaite.

Fernando Alonso ne cache plus son désir d'aller conquérir la triple couronne depuis quelques mois, ce qui est notamment passé par une première participation aux 500 Miles d'Indianapolis en mai dernier avec McLaren et Honda. À l'époque, cela s'était fait avec l'autorisation de son équipe de ne pas prendre part au Grand Prix de Monaco, où il avait été remplacé par Jenson Button. Un tel scénario est peu probable pour 2018, puisqu'il impliquerait le même sacrifice, mais un engagement au Mans pourrait ne pas être exclu, l'épreuve se déroulant lors d'un week-end sans Grand Prix.

Fernando Alonso n'a pas encore prolongé son contrat avec McLaren, mais depuis la signature d'un accord moteur entre l'écurie britannique et Renault, la possibilité de le voir rempiler sur la base d'un contrat d'un an est accrue. Si tel est le cas, l'équipe ne s'opposera pas à une éventuelle participation du double Champion du monde aux 24 Heures du Mans.

"Je pense que Le Mans 2018 arrive trop tôt pour McLaren", admet Zak Brown, directeur exécutif du groupe, en évoquant un éventuel projet en Endurance. "Nous sommes pleinement occupés par le fait de nous remettre dans le droit chemin en F1. Mais nous en avons discuté [du Mans], et si c'était quelque chose qu'il aimerait faire, dans les bonnes circonstances, nous y serions ouverts."

La seule condition pour McLaren serait que libérer Alonso à sa demande pour les 24 Heures du Mans n'ait aucune incidence sur la saison F1. "Ça ne pourrait pas compromettre son programme F1", prévient Zak Brown.

McLaren optimiste pour une prolongation

Vendredi soir, les dirigeants de McLaren ont dîné avec le pilote espagnol et les négociations se poursuivent pour finaliser un nouveau contrat. Zak Brown s'est montré optimiste quant à une issue positive, tandis qu'Alonso serait un atout chèrement payé pour son équipe. 

"Nous sommes très proches avec Fernando", explique-t-il. "Nous avons dîné ensemble hier soir. Il est très heureux de la direction que prend l'équipe dans l'ensemble, et c'est l'un des pilotes les mieux payés en F1. Pour nous, si on le conserve, il continuera à être l'un des pilotes les mieux payés dans la discipline." Et Zak Brown d'ajouter qu'il n'y aurait pas forcément de nécessité d'une baisse des émoluments de sa star, alors que le départ de Honda entraîne une chute de revenus pour McLaren.

"Nous avons des actionnaires très impliqués, qui veulent que l'on gagne des courses, et c'est la mission qu'ils nous ont confiée, de faire ce qu'il faut pour gagner", ajoute-t-il. "Nous travaillerons ensemble pour régler les aspects économiques. Nous finirons par trouver l'arrangement financier dont nous avons besoin. Éric [Boullier] a un bon budget, et nous dépensons davantage. Nous continuons à libérer de l'argent qu'il demande, donc nous ne compromettons pas notre produit course."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1 , 24 heures du Mans
Pilotes Fernando Alonso
Type d'article Actualités
Tags endurance, le mans