McLaren a démarré son moteur Mercedes à Woking

L'unité de puissance Mercedes a rugi dans le McLaren Technology Centre.

C'est toujours un moment émouvant, encore plus au moment d'un changement de motoriste : McLaren a fait rugir pour la première fois l'unité de puissance Mercedes installée sur sa monoplace pour la saison 2021 de Formule 1. La MCL35M, évolution logique de la MCL35 en raison du gel des châssis, a pris vie pour la première fois ce mardi au sein du McLaren Technology Centre, à Woking (Royaume-Uni). Elle sera pilotée par Lando Norris et Daniel Ricciardo, à la suite du départ de Carlos Sainz chez Ferrari.

Lire aussi :

C'est une nouvelle ère qui commence pour McLaren, qui retrouve le partenaire moteur avec lequel l'écurie a connu tant de succès de 1995 à 2014. Des intermèdes plus ou moins infructueux ont suivi avec Honda puis Renault, à chaque fois sans la moindre victoire, mais la légendaire équipe britannique espère poursuivre l'ascension entamée avec le Losange pour faire définitivement son retour aux avant-postes.

"Alors qu'une équipe sur deux va conserver une grande partie de sa voiture de l'année dernière, notre passage au moteur Mercedes fait que ce n'est pas le cas pour nous", a notamment expliqué Piers Thynne, responsable de la production chez McLaren. "Cela a entraîné une quantité énorme de changements et, pour l'essentiel, nous avons construit une nouvelle voiture. Le nombre de nouvelles pièces sur la MCL35M est à peu près le même que lorsque nous avons construit la MCL35."

"L'arrière du châssis et le carter de la boîte de vitesses autour du moteur ont été modifiés de manière significative pour s'adapter à la nouvelle unité de puissance. Le changement de moteur modifie considérablement l'architecture de la voiture et la façon dont tout est disposé, de sorte que l'ensemble du système de refroidissement et tous les conduits, que ce soit pour les fluides ou l'air, ont changé, ainsi que tous les câblages électriques et les boîtiers de commande."

Lire aussi :

partages
commentaires
Mercedes : Les F1 2021 seront d'abord proches des performances 2019

Article précédent

Mercedes : Les F1 2021 seront d'abord proches des performances 2019

Article suivant

Sainz : "Une journée que je n'oublierai jamais"

Sainz : "Une journée que je n'oublierai jamais"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes McLaren
Auteur Benjamin Vinel