McLaren ne fera pas appel

Quelques instants après l'annonce du déclassement de Lewis Hamilton du Grand Prix d'Australie, l'écurie McLaren a annoncé qu'elle ne ferait pas appel de la sanction infligée à son pilote

Quelques instants après l'annonce du déclassement de Lewis Hamilton du Grand Prix d'Australie, l'écurie McLaren a annoncé qu'elle ne ferait pas appel de la sanction infligée à son pilote.

En se basant sur une conversation échangée entre Hamilton et son stand, les commissaires de la FIA sont revenus sur leur premier jugement - Jarno Trulli avait écopé de 25 secondes de pénalité - et ont décidé de disqualifier le champion du monde 2008.

"Les commissaires de la FIA ont revu leur décision du dimanche 29 mars 2009 et ont exclu le pilote de l'écurie Vodafone McLaren Mercedes, Lewis Hamilton, du classement du Grand Prix d'Australie 2009," affirme l'équipe de Woking dans un communiqué.

"Vodafone McLaren Mercedes a compris que les commissaires ont pris leur décision en s'appuyant sur les transmissions radio échangées entre le pilote et l'écurie."

"L'équipe a cru que les transmissions radio avaient été écoutées par la FIA le dimanche 29 mars 2009 et, par conséquent, n'a pas cru qu'il était nécessaire d'en parler aux commissaires."

"Néanmoins, l'écurie Vodafone McLaren Mercedes regrette de ne pas l'avoir fait, accepte la décision des commissaires et ne fera donc pas appel."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jarno Trulli , Lewis Hamilton
Équipes McLaren , Mercedes
Type d'article Actualités