McLaren - "Nous avons l’intention de garder Button"

L'écurie de Woking continue d'affirmer sa volonté de stabiliser son line-up de pilotes.

Malgré un avenir évoqué comme incertain, Jenson Button figure toujours dans les plans de McLaren pour la saison prochaine. Eric Boullier l’a de nouveau affirmé, évoquant des négociations en cours pour confirmer le Champion du Monde 2009 aux côtés de Fernando Alonso

Interrogé par CNN quant à la stabilité du line-up de pilotes à Woking pour 2016, le directeur sportif de McLaren s’est montré plutôt clair : "Fernando c’est oui, et nous avons l’intention de garder Jenson. Nous avons une date limite si nous voulons activer des options. Il y a des discussions en cours et nous verrons."

McLaren doit néanmoins composer avec la présence de Stoffel Vandoorne, probablement sacré cette saison en GP2, et de Kevin Magnussen dans ses rangs. Tous les deux sont à la recherche d’une place de titulaire en F1 l’an prochain, avec un champ d’options qui se réduit considérablement au fil des semaines.

McLaren se raccroche à son statut d’équipe d’usine

Tout serait presque rose si McLaren n’avait que la situation contractuelle de ses pilotes à gérer. 

A travers une saison difficile, l’écurie britannique est à la recherche du temps perdu pour retrouver la performance tant attendue. La collaboration avec Honda a connu bien des remous en piste depuis le début de l’année, avec de nombreuses galères à la clé et peu de points au compteur. Neuvième du championnat constructeurs, l’équipe maintient toute sa confiance à son partenaire japonais et Boullier oppose un "non" catégorique quand la possibilité de chercher une alternative moteur lui est soufflée. 

"Il y avait de grands espoirs au début de la saison quant au renouvellement de ce partenariat historique entre Honda et McLaren. [Mais] ces vingt dernières années, la F1 a beaucoup changé", insiste le Français. "C’est très difficile pour tout le monde d’atteindre le sommet avec cette nouvelle technologie et de délivrer un package performant. Le moteur est très immature en termes de technologie. Honda a décidé de rejoindre la F1 il y a seulement deux ans et ils font face à un motoriste [Mercedes] qui est très expérimenté et a passé plus de temps à développer ces moteurs." 

"C’est à nous de mettre la bonne pression sur Honda. Si l’on veut battre Mercedes, il faut être une équipe d’usine. Nous croyons que Honda est le seul motoriste sérieux qui peut nous permettre d’accomplir cela. Nous avons un statut d’équipe d’usine. Nous devons traverser des difficultés mais un jour nous serons de nouveau champions avec Honda." 

Développement pour 2016

Alors que se profile un Grand Prix de Singapour qui devrait être plus abordable pour McLaren grâce à un tracé urbain, contrairement aux deux derniers rendez-vous à Spa-Francorchamps et Monza, chaque pas en avant qui est fait a pour but de pouvoir débuter la saison 2016 du bon pied. 

"Nous sommes dans une transition en douceur maintenant, entre la voiture de cette année et celle de l’année prochaine", explique Boullier. "Ce que vous ne pouvez pas voir en coulisses, c’est que l’équipe a changé drastiquement ces quinze derniers mois. L’ambiance est bonne dans l’équipe. La corrélation depuis la conception et la fabrication jusqu’à la piste, en termes de performance, est très, très bonne. Les gens dans l’équipe sont investis."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Fernando Alonso
Équipes McLaren
Type d'article Actualités
Tags eric boullier, honda, line-up, pilotes, saison 2016, woking