McLaren se fixe pour objectif d'améliorer ses qualifications

Andreas Seidl a admis que McLaren devait améliorer ses performances en qualifications à la suite du Grand Prix d'Espagne où l'écurie a été surclassée par la Ferrari de Charles Leclerc.

McLaren se fixe pour objectif d'améliorer ses qualifications

En occupant la troisième place du classement des constructeurs au terme des quatre premières courses de 2021, McLaren a repris le flambeau de la saison passée. Cependant, au Grand Prix d'Espagne, l'écurie a été devancée par Ferrari pour la première fois de l'année et a vu son avance sur le Cheval Cabré être réduite à cinq petits points seulement. Les qualifications ont été le facteur clé du succès de Ferrari en Espagne : sur un circuit de Barcelone où les dépassements sont difficiles, une bonne position de départ est cruciale.

Au volant de la Ferrari SF21, Charles Leclerc s'est élancé et a rallié l'arrivée en quatrième position, tandis que les McLaren de Daniel Ricciardo et Lando Norris sont parties septième et neuvième respectivement et n'ont gagné qu'une place chacune en course. Jusqu'à présent, Ricciardo et Norris ont été systématiquement devancés par une Ferrari en qualifications cette année, complexifiant la tâche des hommes de McLaren le dimanche.

Le directeur d'équipe, Andreas Seidl, a admis que l'amélioration des résultats lors de la séance qualificative est devenue un "objectif" alors que le Grand Prix de Monaco, où les dépassements relèvent de l'impossible, approche à grands pas. "Si vous regardez [le Grand Prix d'Espagne], je pense que nous devons simplement accepter le fait que les Ferrari étaient performantes en course", avance-t-il. "Si vous regardez l'ensemble de la saison, il est clair que nous devons essayer de décrocher une meilleure position le samedi. Si vos relais de course se font avec le champ libre, cela rend votre vie beaucoup plus facile."

Lire aussi :

"Nous sommes déjà parvenus à le faire cette année grâce à un bon départ ou un bon premier tour qui nous ont propulsés à la position qui nous souhaitions obtenir le samedi, au moment des qualifications. C'est clair, c'est notre objectif. Nous voulons décrocher une meilleure position en qualifications. En fin de compte, il faut que le résultat du samedi corresponde au potentiel de la voiture."

Seidl a également indiqué que le bon rythme de Ferrari à Barcelone "n'était pas une surprise", les 12 points décrochés par McLaren en Espagne dans sa lutte contre la structure de Maranello sont donc satisfaisants. "Si vous vous élancez septième et neuvième [en Espagne] et que vous terminez sixième et huitième alors qu'aucune des voitures devant vous n'a eu de problème, je pense que vous devrez être heureux", a ajouté l'Allemand.

"Il est important que nous ayons réussi à marquer 12 points malgré tout au cours d'un week-end où Ferrari était assez fort. Et nous n'avons perdu que six points au classement des constructeurs. C'est super de voir à quel point c'est serré, en particulier avec Ferrari. Il est important de s'assurer de continuer à apporter des améliorations sur la voiture lors des prochaines courses afin de rester dans le match pour la troisième place. Conserver cette position est satisfaisant malgré le fait que nous ayons eu des difficultés face à [Ferrari en Espagne]. Nous nous attendons à lutter contre eux sur l'ensemble de la saison."

partages
commentaires

Related video

Grosjean : Le crash de Bahreïn "a rendu ma vie meilleure"
Article précédent

Grosjean : Le crash de Bahreïn "a rendu ma vie meilleure"

Article suivant

GP de Turquie : la F1 cherche une solution, Bakou ne peut rien faire

GP de Turquie : la F1 cherche une solution, Bakou ne peut rien faire
Charger les commentaires