Formule 1
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

McLaren opposé aux qualifications et à la course le même jour

partages
commentaires
McLaren opposé aux qualifications et à la course le même jour
Par :
19 oct. 2019 à 14:45

Pour le team principal de McLaren, Andreas Seidl, il n'est pas souhaitable que les qualifications et la course des Grands Prix de Formule 1 se tiennent le même jour, en dépit de la popularité d'un tel format à Suzuka.

L'arrivée du typhon Hagibis sur le Japon a eu pour conséquence l'annulation de la journée de samedi lors du Grand Prix tenu à Suzuka. En conséquence, les EL3 ont été supprimés alors que les qualifications ont été déplacées au dimanche matin (à 10h, heure japonaise), avec une course maintenue à l'horaire prévu dans l'après-midi (14h10). Les pilotes et les fans ont globalement apprécié ce "Super Sunday" fort en enjeux et en intensité. Cependant les écuries se sont montrées moins enthousiastes, à la fois en raison des difficultés posées par les problèmes qui peuvent survenir en matinée et être des cauchemars sur le plan de la logistique, mais également en raison de l'exposition qu'ont les qualifs habituellement.

Lire aussi :

"Je ne serais pas en faveur [d'un tel format], parce que je pense qu'il est bon d'avoir les qualifications le samedi", a ainsi déclaré Andreas Seidl, directeur de McLaren, à ce sujet. "[Et puis il y a] tous les articles et les discussions à ce sujet en interne et dans le monde extérieur. Je suis plus en faveur d'une plus grande compression du week-end de course, ce qui est la discussion que nous avons de toute façon. Je ne pense pas que ce soit une bonne chose de mettre tous les moments forts le même jour. Le plus gros problème est la limite de temps qu'il y a si vous avez un gros problème et devez changer des pièces."

Au Japon, plusieurs équipes ont dû faire face à une telle situation. Outre Williams, qui a dû changer le châssis de Robert Kubica, et Haas, qui a dû remplacer des pièces sur la voiture de Kevin Magnussen, les deux pilotes s'étant accidentés dans le dernier virage en Q1, Renault a été confronté à des réparations de dernière minute, Daniel Ricciardo et Nico Hülkenberg ayant tous deux rencontré des problèmes. Pourtant, Cyril Abiteboul, directeur général de l'écurie française, estime que l'idée d'un format avec qualifs et course sur une journée vaut le coup d'être envisagée.

Lire aussi :

"J'ai bien aimé", a-t-il déclaré à Motorsport.com. "Je dis ça parce qu'à la fin, ce n'était pas si mal et tout était positif. Mais, ceci étant dit, nous avons vu, avec les difficultés rencontrées en qualifications, ce que cela signifiait entre les qualifs et la course. Notre équipe en particulier a été soumise à un test de résistance."

"Je peux vous dire que quand vous allez immédiatement en piste pour des qualifications et que vous avez un problème, votre séance de qualifications est gâchée et en plus avec les règles du parc fermé, vous ne pouvez pas faire grand-chose. Au vu de notre problème, nous avons été autorisés par la FIA à réparer mais le temps était limité et l'équipe de course a été extraordinaire. Nous avons démontré que ça créait de la pression, un peu de chaos, donc franchement c'est intéressant."

En dépit des avis des uns et des autres, Ross Brawn, le manager sportif de la F1, a d'ores et déjà indiqué que le projet pour 2021 n'était pas d'organiser les qualifications et la course le même jour.

Avec Jonathan Noble 

Article suivant
Vasseur : "Pas nécessaire de paniquer" chez Alfa Romeo

Article précédent

Vasseur : "Pas nécessaire de paniquer" chez Alfa Romeo

Article suivant

C'était un 19 octobre : Champion... avec une seule victoire !

C'était un 19 octobre : Champion... avec une seule victoire !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes McLaren Boutique , Renault F1 Team
Auteur Fabien Gaillard