McLaren ne panique pas et demande du temps

Après une journée déjà compliquée mardi, McLaren a de nouveau rencontré des ennuis techniques ce mercredi à Barcelone. Le temps de piste perdu commence à s'accumuler pour l'écurie de Woking, qui ne s'alarme toutefois pas de la situation.

McLaren ne panique pas et demande du temps
Fernando Alonso, McLaren, rentre aux stands
Fernando Alonso, McLaren MCL33
La voiture de Fernando Alonso, McLaren MCL33, est ramenée à son stand
Fernando Alonso, McLaren MCL33
Fernando Alonso, McLaren MCL33
Fernando Alonso, McLaren MCL33
Eric Boullier, directeur de la compétition de McLaren Racing
Fernando Alonso, McLaren MCL33
La voiture de Fernando Alonso, McLaren MCL33, est ramenée à son stand
Fernando Alonso, McLaren MCL33
Fernando Alonso, McLaren MCL33
Fernando Alonso, McLaren MCL33, fait des étincelles

Alors que la journée avait bien débuté pour Fernando Alonso sur le tracé de Barcelone, le programme du double Champion du monde a été interrompu en fin de matinée dans son 47e tour. Une fuite d'huile est survenue sur la MCL33, contraignant le pilote espagnol à s'immobiliser en piste et son équipe à procéder au changement de l'unité de puissance Renault.

Directeur de la compétition de McLaren, Éric Boullier a expliqué que la fuite d'huile avait provoqué la défaillance du moteur, et qu'il ne s'agissait pas d'un problème provenant du bloc propulseur lui-même. Les batteries, dont la spécification est différente de la veille, ne sont pas non plus en cause.

Les temps au tour alignés par Alonso avec la gomme la plus tendre disponible étaient intéressants ce matin, mais Éric Boullier presse les observateurs de ne se livrer à aucune conclusion hâtive, que ce soit sur ce plan comme sur celui du manque de fiabilité.

"Ce ne sont que des essais", tempère le Français. "Tout d'abord, l'histoire c'est que : si l'on prend les chronos, Red Bull a fait un test ce matin avec les nouveaux mediums et les nouveaux tendres, en étant seulement une demi-seconde plus rapide, donc il n'y a pas tant de différence, en raison des caractéristiques de la piste et de la température."

"Comme je l'ai dit la semaine dernière, il y avait des raisons techniques pour lesquelles nous voulions travailler sur la voiture avec ces pneus [les hypertendres]. La voiture est tombée en panne. Nous avons eu de petits ennuis que nous devons résoudre, mais ce ne sont que des essais. Ça fait partie du processus. Nous nous occupons de ça, et c'est un nouveau partenariat avec Renault, un nouveau packaging, complètement nouveau pour la voiture également. Ce sont des essais, donnez-nous du temps, tout va bien."

Phase d'ajustement

Ce mercredi, McLaren a également apporté une solution rapide au niveau de son capot moteur pour répondre aux problèmes de surchauffe causés de manière répétée par les échappements, et qui endommageaient la carrosserie. Pour autant, McLaren ne croit pas en un défaut de philosophie de son concept, ni de la manière avec laquelle le bloc Renault a été intégré à l'arrière de la monoplace.

"Je ne crois pas que ce soit lié, non", répond Éric Boullier. "Nous essayons bien sûr de concevoir la meilleure voiture. Nous devons donc être convaincus par le concept de la monoplace, et avec un nouveau concept, il faut démontrer en piste si ça fonctionne ou non. Il y a un ajustement. Nous essayons de tirer le meilleur de notre voiture pour nous assurer que la plateforme aérodynamique soit bien plus efficace, nous verrons. Nous sommes en train d'ajuster les choses, et la fuite [d'huile] que nous avons rencontrée n'a rien à voir avec ça."

McLaren reste toujours dans l'optique d'envoyer à Melbourne un package profondément remanié sur sa MCL33, en dépit du temps perdu lors des essais de Barcelone à cause des multiples pépins sur le plan de la fiabilité. "Nous tentons de mettre en place un plan, et à chaque fois que nous perdons du temps de piste, nous devons revoir ce plan et avoir d'autres priorités. Certaines choses ne seront donc pas testées", admet-il toutefois.

Propos recueillis par Edd Straw

partages
commentaires
Barcelone, J6 - Ricciardo bat le record du circuit !
Article précédent

Barcelone, J6 - Ricciardo bat le record du circuit !

Article suivant

Technique - Les nouveautés aperçues à Barcelone

Technique - Les nouveautés aperçues à Barcelone
Charger les commentaires