McLaren partira de loin en course

On ne peut être satisfait du résultat des qualifications du Grand Prix de Chine, dans le garage McLaren

On ne peut être satisfait du résultat des qualifications du Grand Prix de Chine, dans le garage McLaren. Par des conditions météo pouvant permettre à certaines équipes moins en verve de venir se mêler aux positions de tête, le team de Woking n’est même pas parvenu à faire passer une de ses autos dans le top 10 de la Q3.

Respectivement P12 et P15, Jenson Button et Kevin Magnussen ont désormais une course difficile devant eux, voyant l’ensemble des autres pilotes propulsés par un bloc Mercedes s’élancer devant eux, à l’exception de Sergio Pérez, P16.

« Je ne savais pas à quoi m'attendre ; la voiture est étrange sur le mouillé. Nous n'avons pas de grip, je n'arrive pas à faire fonctionner les pneus avant : ils n'ont pas assez de température », déplore Button en sortant de son cockpit.

« La traction est difficile aussi, mais c'est pareil pour tout le monde. J'espère vraiment qu'il fera sec demain. Ce circuit a été bon pour moi dans le passé. C'est dommage, normalement quand vous êtes 12e vous avez l'avantage d'un train de pneus supplémentaire, mais pas dans ce cas, à cause de la pluie ! »

Même son de cloche du côté de Magnussen, qui ne trouvait pas d’adhérence non plus.

« Nous n'avons pas énormément de grip, c'était difficile. Je ne pense pas que nous soyons 15e en rythme pur ; quelque chose a dû mal se passer lors de ces qualifications. J'espère que ça ira mieux sur le sec et que nous pourrons avoir une bonne course propre ».

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Sergio Pérez , Kevin Magnussen
Équipes McLaren , Mercedes
Type d'article Actualités