McLaren reste flou sur son premier roulage avec Honda

McLaren s'apprête à disputer les trois derniers Grand Prix de son histoire avec un moteur Mercedes-Benz dans sa monoplace

McLaren s'apprête à disputer les trois derniers Grand Prix de son histoire avec un moteur Mercedes-Benz dans sa monoplace. C'est la fin d'une aventure débutée en 1995 qui approche, alors que l'écurie britannique prépare sa collaboration à venir avec Honda.

De retour en Formule 1 en tant que motoriste, le constructeur nippon sera le partenaire exclusif de McLaren, avec une collaboration très étroite dans le développement de la monoplace 2015 afin d'y intégrer au mieux la nouvelle unité de puissance V6 turbo.

A la tête du département compétition de McLaren, Eric Boullier entretient encore le doute sur le moment où le moteur Honda résonnera pour la première fois en piste. Le Français explique néanmoins qu'une monoplace de développement est en cours de conception afin de permettre d'aller plus vite dans la phase de vérification des principaux systèmes.

"Pour faire en sorte que nous soyons prêts au lancement des nouvelles voitures en 2015, nous avons décidé de construire une voiture de développement, car Honda a besoin de vérifier tous les nombreux systèmes", a-t-il expliqué sur le site officiel de la F1. "Nous avons également besoin de vérifier le lien entre le circuit et Woking, et entre le circuit et le Japon. Alors pour ne pas trop se concentrer sur ces choses-là pendant la période de tests, nous avons décidé de lancer un programme avec une voiture de développement."

Cette voiture de développement s'annonce en réalité très proche de l'actuelle MP4-29, si ce n'est qu'elle sera conçue pour accueillir au mieux le V6 japonais. "En termes de design elle sera très similaire", confirme Boullier. "Nous ne voulons pas gaspiller de l'argent dans des domaines qui ne sont pas nécessaires. Nous devons juste faire en sorte que toutes les options techniques pour l'an prochain soient prêtes sur la voiture."

En revanche, le mystère plane encore sur le moment où cette monoplace de développement prendra la piste. La possibilité de la voir à l'œuvre lors des essais privés à Abu Dhabi, après la dernière manche de la saison, semble toujours réelle mais Boullier refuse de donner un quelconque indice : "Nous roulerons quand nous serons prêts. Nous n'avons jamais dit que ce sera à Abu Dhabi ou à Jerez. Nous prendrons la décision dans quelques semaines."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes McLaren , Mercedes
Type d'article Actualités