McLaren espère réutiliser le moteur accidenté de Norris

McLaren garde espoir de réutiliser l'unité de puissance installée dans la monoplace de Lando Norris lorsqu'il a eu son violent accident aux qualifications du Grand Prix de Belgique.

McLaren espère réutiliser le moteur accidenté de Norris

La pluie a perturbé le week-end du Grand Prix de Belgique, et après avoir signé le meilleur temps en Q1 comme en Q2, Lando Norris a perdu le contrôle de sa McLaren dans le Raidillon au début de la dernière phase des qualifications. L'impact à haute vitesse avec le mur de pneus a non seulement mis un terme à sa séance mais aussi fortement endommagé la MCL35M.

Lire aussi :

Le châssis n'était pas abîmé, évitant un départ depuis la voie des stands, mais l'écurie a été contrainte de changer la boîte de vitesses, entraînant une pénalité de cinq places sur la grille qui a peut-être privé Norris d'un point et demi – puisque la course a eu lieu derrière la voiture de sécurité. Elle a également équipé son pilote de sa deuxième unité de puissance de l'année, des doutes subsistant sur la viabilité de la troisième, celle qui était dans la monoplace au moment de l'accident. McLaren garde espoir de la réutiliser plus tard afin d'éviter des pénalités.

"L'unité de puissance a évidemment été inspectée en détail, une fois qu'elle a été enlevée de la voiture", détaille le directeur d'équipe Andreas Seidl. "L'unité de puissance numéro 3 a l'air intacte, mais il reste des vérifications à faire. Par précaution, nous sommes donc revenus à l'unité de puissance numéro 2 pour la course, avec l'intention de réutiliser l'unité de puissance numéro 3 lors de courses futures."

"Grâce à l'angle de l'impact qu'a eu Lando, la monocoque était intacte, nous avons donc pu la réutiliser car c'était la première inquiétude. Mais il était très clair que la boîte de vitesses devait être changée, nous avons donc dû accepter les cinq places de pénalité sur la grille."

Norris était clairement l'un des favoris pour la pole position, compte tenu de sa prestation en Q1 et en Q2, et il impressionne son écurie non seulement par ses performances mais aussi par son attitude.

"Tout ce qu'a réalisé Lando depuis qu'il est arrivé en F1 montre clairement qu'il a tout ce qu'il faut pour devenir un pilote de pointe à l'avenir", affirme Seidl. "Il n'est que dans sa troisième année en F1, mais il est impressionnant de voir ce qu'il accomplit dans la voiture, et aussi en dehors quant à la manière de travailler avec l'équipe et d'exprimer ce dont il a besoin de la part de l'équipe afin d'être performant."

"Sa personnalité et son caractère jouent un rôle dans ses performances. Il est très autocritique et est le premier à admettre ses torts si quelque chose se passe mal de son côté. J'aime beaucoup cette attitude, nous l'aimons beaucoup dans l'équipe. Je veux que tous les membres de l'équipe aient cette culture car c'est la seule manière de s'améliorer en équipe et d'avancer."

Propos recueillis par Jonathan Noble

partages
commentaires
GP de Belgique : Todt met le sujet sur la table de la Commission F1

Article précédent

GP de Belgique : Todt met le sujet sur la table de la Commission F1

Article suivant

Newey : Verstappen a la détermination d'un Champion du monde

Newey : Verstappen a la détermination d'un Champion du monde
Charger les commentaires