Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
42 jours

McLaren veut se ressaisir après 25 points perdus sur Renault

partages
commentaires
McLaren veut se ressaisir après 25 points perdus sur Renault
Par :
13 sept. 2019 à 07:17

En deux Grands Prix, McLaren a dilapidé une partie de son avance sur Renault au championnat constructeurs. L'écurie de Woking veut se remettre en selle rapidement avant d'aborder la dernière ligne droite de la saison.

Avec un seul point pris lors des Grands Prix de Belgique et d'Italie, McLaren a vécu une semaine de rentrée frustrante et qui doit être perçue comme un signal d'alerte, selon son directeur Andreas Seidl. Il est vrai peu aidée par la fiabilité, l'écurie de Woking a fait du surplace en laissant filer de gros points à Spa-Francorchamps et Monza, au point de voir Renault revenir à 18 longueurs après la belle prestation collective du constructeur français le week-end dernier. 

Lire aussi :

Pourtant, ce n'est pas la performance pure qui a péché, car la perspective de signer un bon résultat sur ces deux tracés à haute vitesse n'était pas si utopique. Mais à Spa, Lando Norris a abandonné dans le dernier tour suite à un problème moteur alors qu'il était cinquième, tandis qu'à Monza, Carlos Sainz était sixième lorsqu'il a dû mettre pied à terre à cause d'un écrou mal serré lors de son arrêt au stand. Dixième après être parti en fond de grille, Norris n'a pu sauver qu'un petit point. En deux Grands Prix, Renault a repris pas moins de 25 unités à McLaren dans la lutte pour la quatrième place du championnat constructeurs. De quoi provoquer la remise en cause nécessaire dans les rangs de l'écurie britannique avant d'aborder la dernière ligne droite de la saison. 

"Je pense que le rythme de Renault [à Monza] était celui auquel nous nous attendions", admet Andreas Seidl. "La course de Carlos se déroulait comme prévu, je pense que nous allions terminer sixième, ce qui aurait pu limiter les dégâts, car nous avons vu à Spa et ici que nous avions du mal avec le package à faible appui par rapport à Renault. C'est donc évidemment décevant de repartir d'ici avec seulement un point pendant que Renault en marque beaucoup. Il est maintenant important, au niveau de l'équipe, de se ressaisir, de réinitialiser les choses, d'analyser dans le détail ce qui s'est passé avec l'arrêt au stand, puis de trouver plus d'appui aérodynamique en piste et revenir à notre niveau de compétitivité d'avant la trêve estivale."

L'évolution du moteur Renault rassure

Carlos Sainz Jr., McLaren MCL34

Pour McLaren, l'incident survenu dans les stands à Monza – qui a été sanctionné d'une amende – est d'autant plus frustrant que cet aspect de la course avait été jusqu'ici plutôt bien maîtrisé cette année par l'écurie. "Nous devons encore analyser précisément ce qui s'est passé", insiste Seidl. "C'était un changement de pneu pas mal désordonné à l'avant droit, ce qui fait que la roue n'était pas totalement serrée. Nous nous en sommes rendus compte immédiatement après avoir relâché la voiture. Malheureusement, ça arrive. Par rapport à l'an dernier, je pense que nous avons fait des grands progrès sur les arrêts au stand, nous avons fait d'excellentes courses où nous avons pris des points et dépassé les autres grâce à de bons arrêts. Il est important de rentrer à l'usine et d'analyser le détail de ce qui s'est produit, de repartir de zéro et revenir à Singapour dans notre forme d'avant la trêve."

Le point positif pour McLaren, en dépit des récents problèmes de fiabilité, provient du niveau de performance affiché par la dernière évolution du moteur Renault. Celui-ci a d'ailleurs joué une part prépondérante dans le résultat d'ensemble du Losange à Monza, ce qui rend Seidl optimiste en vue des sept derniers Grands Prix. 

"Désormais, nous avons tous la Spec C, qui fonctionne bien, très bien", note l'Allemand. "Il y a eu des petits progrès en matière de performance et de fiabilité. Je ne pense pas que quoi que ce soit nous freine, il faut juste nous concentrer sur nous-mêmes et faire en sorte de rester unis et de poursuivre le développement. Ces deux Grands Prix ont constitué un revers, après une belle série avant la trêve estivale. Ça fait partie du sport, du développement de l'équipe aussi. Il est maintenant important, comme je l'ai dit auparavant, de reprendre les choses correctement et de repartir de l'avant à Singapour."

Article suivant
Mercedes utilise ses ingénieurs F1 en eSport

Article précédent

Mercedes utilise ses ingénieurs F1 en eSport

Article suivant

Wolff : "N'enterrez pas Vettel"

Wolff : "N'enterrez pas Vettel"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Carlos Sainz Jr. Boutique , Lando Norris
Équipes McLaren Boutique
Auteur Basile Davoine