McLaren s'efforce de voir le verre à moitié plein

McLaren a terminé sa dernière semaine d'essais avec une nouvelle journée difficile

McLaren a terminé sa dernière semaine d'essais avec une nouvelle journée difficile. Au volant de la MP4-30, Jenson Button n'a bouclé que 39 tours sur le circuit de Barcelone. Sans aucun doute, l'écurie de Woking ne prendra pas la direction de Melbourne dans les meilleures conditions.

"En regardant les quatre dernières semaines, notre programme hivernal a été difficile", résume Eric Boullier. "Néanmoins, ce n'était pas totalement inattendu : à cette période l'an dernier, nous avons vu plusieurs équipes dans une situation similaire lorsqu'elles introduisaient les nouvelles unités de puissance pour la première fois. Cette année, nous avons également ajouté de la complexité avec un package très étroit."

"D'une manière générale, le manque de kilométrage signifie que nous ne serons pas aussi préparés que nous l'aurions aimé, mais nous pouvons tirer des choses positives des roulages et la collecte de données que nous avons faite a confirmé que nous avions accompli nos propres objectifs."

Dans un tel contexte, McLaren s'attend à souffrir sur les premiers Grand Prix de la saison, et il faudra sans doute attendre la saison européenne pour voir apparaître les plus gros progrès.

"Même si c'est probablement un début de saison difficile, nous savons que nous pouvons développer vite et bien, et nous débloquerons sûrement un énorme potentiel qu'il y a déjà dans la McLaren Honda MP4-30", assure le directeur de la compétition.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button
Équipes McLaren
Type d'article Actualités