McLaren solidaire de ses mécanos

Après avoir vécu un Grand Prix difficile à Bahreïn, qui a été marqué par deux problèmes lors des arrêts aux stands de Lewis Hamilton, Martin Whitmarsh a précisé que McLaren Mercedes allait chercher l’origine de ses problèmes

Après avoir vécu un Grand Prix difficile à Bahreïn, qui a été marqué par deux problèmes lors des arrêts aux stands de Lewis Hamilton, Martin Whitmarsh a précisé que McLaren Mercedes allait chercher l’origine de ses problèmes.

Sur l’ensemble de la course, Lewis Hamilton a perdu environ 15 secondes aux stands par rapport à la concurrence lors du Grand Prix. Deux de ses trois arrêts s’étaient éternisés suite à un problème à l’arrière gauche de sa monoplace.

"Nous allons revoir les choses et je ne pense pas que l’on puisse critiquer le mécanicien qui est à ce poste-là. Il l’a mal pris et notre boulot, c’est de le soutenir en de tels moments," a déclaré Whitmarsh.

"Premièrement, vous devez savoir que chaque personne qui se porte volontaire pour s’occuper d’un pistolet pneumatique dans une équipe est quelqu’un de courageux, et c’est une raison pour laquelle je dois lui parler maintenant, parce que je sais que c’est un moment difficile pour lui."

"Ces gars là sont des mécaniciens et ils ne sont pas payés plus pour occuper ce poste. Ils ont beaucoup de pression et naturellement, je les protège beaucoup parce qu’ils méritent ma protection. Ils sont courageux. Ils sont bénévoles pour cela. Ils travaillent dur et ils savent qu’ils sont sous pression. Mais nous devons nous concentrer sur le matériel, sur notre procédure, sur notre approche. C’est donc décevant."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton , Martin Whitmarsh
Équipes McLaren , Mercedes
Type d'article Actualités