McLaren soutient pleinement Magnussen après sa pénalité

McLaren pensait tenir un excellent résultat d'ensemble à Spa-Francorchamps avec les 6e et 7e places de Kevin Magnussen et Jenson Button

McLaren pensait tenir un excellent résultat d'ensemble à Spa-Francorchamps avec les 6e et 7e places de Kevin Magnussen et Jenson Button. Malheureusement pour l'écurie britannique, le pilote danois a été pénalisé de 20 secondes après la course pour une manœuvre jugée dangereuse en piste, le faisant plonger en-dehors des points.

Cette pénalité infligée par les commissaires a fait suite à une grosse défense en piste de Magnussen, accusé d'avoir contraint Fernando Alonso à passer dans l'herbe alors que la bagarre faisait rage dans le peloton à quelques tours de la fin du Grand Prix. Le pilote Ferrari a simplement expliqué que l'incident s'était produit alors que les deux hommes prenaient un tour à Marcus Ericsson, assurant que ce n'était pas "une grosse affaire".

Les commissaires ont quant à eux jugé les faits suffisamment graves pour doublement pénaliser Magnussen, qui a ainsi écopé de 2 points de pénalité sur sa Superlicence. De quoi faire bondir Eric Boullier, qui défend son pilote sans la moindre hésitation, comme il a déjà pu le faire lors du Grand Prix d'Allemagne après l'accrochage du premier tour avec Felipe Massa. "J'adore ça, c'est la course", a confié le patron de la compétition chez McLaren à Autosport. "C'est tout ce dont nous parlons, et je crois que nous avons eu une course animée, c'était une course formidable."

Logique de lui dire "reste derrière, gamin"

Le Français préfère retenir les progrès affichés par Magnussen depuis le début de la saison, qui semblent convaincre du côté de Woking. "Evidemment, cela fait partie de l'expérience qu'il gagne au cours de la saison", a-t-il insisté suite à cet incident. "Il est très motivé."

"Il est nouveau dans la catégorie, et c'est bien de voir les grands le pousser un peu pour lui montrer et lui dire "reste derrière, gamin". Cela fait partie du processus d'apprentissage, c'est bien. Je crois que ce n'est pas facile d'entrer en F1, particulièrement avec un top team. Il y a beaucoup de pression pour faire des résultats alors qu'il n'y a pas plus d'essais. Ce n'est pas simple."

Pour sa part, Magnussen s'est dit lui aussi convaincu d'avoir respecté les règles sportives malgré sa pénalité après sa passe d'armes face à Alonso. "Je crois que c'était une lutte loyale, dure mais juste, et je me suis battu aussi fort que j'ai pu", a-t-il expliqué.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Fernando Alonso , Felipe Massa , Marcus Ericsson , Kevin Magnussen
Équipes McLaren , Ferrari
Type d'article Actualités