McLaren a testé des flasques à LED aux essais d'Abu Dhabi

McLaren a étrenné des flasques de roue munies de LED à l'arrière de la MCL35M durant les essais d'après-saison organisés à Abu Dhabi, donnant ainsi un avant-goût de la F1 du futur.

McLaren a testé des flasques à LED aux essais d'Abu Dhabi

Ce mercredi, lors de la seconde journée d'essais privés organisés à Abu Dhabi, Lando Norris a pris la piste avec un étrange élément sur sa McLaren. Au-delà des roues de 18 pouces, qui effectueront leurs débuts en Grand Prix l'an prochain, la monoplace du Britannique était équipée de flasques à LED sur le train arrière. Norris n'a bouclé qu'un tour chronométré avec ces lumières avant de regagner le garage.

Voici donc un avant-goût de la technologie qui pourrait être introduite en F1 à l'avenir. L'affichage créé à haute vitesse pourrait être utilisé à des fins commerciales pour les équipes ou à des fins informatives pour les spectateurs.

"Il y a eu l'idée de mettre quelques LED sur les flasques pour les utiliser à des fins marketing également", a expliqué Mario Isola, responsable F1 de Pirelli, à Motorsport.com. "Cela signifie que l'on peut afficher n'importe quel message. Mais il faut les tester car les flasques peuvent déséquilibrer les pneus. Il est vraiment important que le pneu soit parfaitement équilibré, sinon il y a des vibrations."

Isola a ajouté : "Lorsque l'on installe ce système [LED] et qu'il fonctionne, nous pouvons faire ce que nous voulons. Afficher la position, des logos, le temps établi en qualifications, ou quelque chose dans le genre. Il y a de nombreuses possibilités. Nous avons la technologie donc il est facile de programmer ce que l'on souhaite afficher."

Lando Norris au volant de la McLaren MCL35M modifiée

Lando Norris au volant de la McLaren MCL35M modifiée

Après plus de dix ans d'absence, les flasques feront leur retour en F1 l'an prochain avec l'introduction du nouveau Règlement Technique, ce qui a incité les équipes à les essayer sur les mulets à Abu Dhabi. La carrosserie supplémentaire, qui comprend également un déflecteur au-dessus des roues avant, est destinée à réduire le sillage produit par les roues. Isola a révélé que des modifications avaient été effectuées afin de s'assurer que les pneus 18 pouces restent équilibrés et que les membres des équipes puissent facilement les retirer lors des arrêts.

"L'année prochaine, les jantes seront standardisées, les capteurs seront standardisés et les flasques seront standardisées", a énuméré Isola. "La première version de la flasque était très proche de la jante et nous avions deux problèmes. Le premier [problème] était pour les mécaniciens au moment des arrêts au stand. Ils ont besoin de mettre leurs doigts pour retirer la roue, ce qui n'était pas possible avec les flasques, donc nous avons dû les modifier."

"Pour le second [problème], nous ne pouvions pas ajouter du poids sur l'extérieur. C'est pourquoi, sur la dernière version des flasques, il y a une forme qui recouvre la jante et une marche plus proche de la jante, ce qui est utile pour que les mécaniciens sortent le pneu et pour que nous répartissions mieux le poids. Avec cette version définitive, nous pouvons équilibrer le pneu lorsqu'il est équipé de la jante et de la flasque. Si l'on ajoute la flasque après avoir fait l'équilibrage, il peut y avoir un problème."

Lire aussi :

partages
commentaires
Cofondatrice de Lotus, Hazel Chapman est morte
Article précédent

Cofondatrice de Lotus, Hazel Chapman est morte

Article suivant

Un titre partagé entre Verstappen et Hamilton ferait sens, pour Brundle

Un titre partagé entre Verstappen et Hamilton ferait sens, pour Brundle
Charger les commentaires