McLaren - Un certain type de tracé favorise Williams

McLaren a fort à faire cette saison avec une farouche concurrence parmi les équipes clientes de l’unité de puissance Mercedes

McLaren a fort à faire cette saison avec une farouche concurrence parmi les équipes clientes de l’unité de puissance Mercedes. Arrivant au terme de sa relation commerciale et technique avec le motoriste allemand au terme de cette saison avant de passer à un partenariat exclusif avec Honda, le team a inscrit un double podium lors de la manche d’ouverture de la saison, à Melbourne, mais n’a plus placé un de ses pilotes dans le top 3 depuis.

Le pilote McLaren le mieux placé au championnat du monde des pilotes est Jenson Button, seulement huitième avec 43 points, tandis que le team évolue au 6ème rang des constructeurs, derrière Williams et Force India. Même si la montée en puissance de Williams a été très apparente sur les deux dernières manches en date et que Force India étonne régulièrement avec des stratégies pneumatiques audacieuses, McLaren pense encore avoir la réponse face à ces teams, et notamment Williams qui a des faiblesses sur les tracés sinueux, selon Eric Boullier.

« En fait, c’est intéressant, car ça montre que cette année, on peut avoir une hiérarchie un peu étrange sur certaines courses, uniquement en raison du tracé », a jugé le Directeur Sportif McLaren pour le site officiel de la F1.

« Williams a construit une bonne voiture ; je pense qu’ils ont des faiblesses, mais également beaucoup de forces sur certains tracés. On pouvait voir que sur une piste sinueuse comme Monaco, ils n’étaient pas en grande forme. Mais sur un circuit avec plus de chicanes et de longues lignes droites comme au Canada et en Autriche, ils l’étaient ».

Chez McLaren, la force devrait se trouver au niveau de l’unité de puissance Mercedes. Mais au contraire, la performance du team semble désormais bridée par un rythme de réception d’évolutions différent de l’équipe d’usine bien sûr, mais également des autres clients.

« Je pense que cette année est très définie par l’unité de puissance –la maniabilité de la voiture et du moteur- et de comment l’on déploie l’énergie. C’est pour toutes ces raisons que l’on voit un changement dans la hiérarchie et dans les classements sur différents types de tracés ».

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button
Équipes McLaren , Mercedes , Williams , Force India
Type d'article Actualités