McLaren - Un "énorme changement" de culture et de philosophie

partages
commentaires
McLaren - Un
Par : Basile Davoine
30 avr. 2015 à 18:00

La McLaren MP4-30 de Jenson Button, McLaren n'a pas pris part à la course
Eric Boullier, McLaren Racing Director
Fernando Alonso, McLaren MP4-30 et Pastor Maldonado, Lotus F1 E23 en lutte pour une position
Fernando Alonso, McLaren MP4-30
Ron Dennis, président exécutif de McLaren avec Mansour Ojjeh, actionnaire de McLaren

Le verdict approche pour McLaren-Honda, qui a assuré que le premier pas en avant majeur en termes d'amélioration de la performance aura lieu à l'occasion du Grand Prix d'Espagne, marquant le retour en Europe.

Ne cessant de répéter que l'écurie de Woking est face à une "montagne à gravir", Eric Boullier a mené la restructuration de l'équipe et de ses méthodes depuis plus d'un an. Estimant que le plein potentiel de la nouvelle structure ne sera délivré que fin 2016, le Français se félicite néanmoins des grands changements initiés en interne.

Davantage de concertation et d'échange

Boullier l'assure, c'est toute la philosophie et la manière de travailler qui ont été remises à plat au cours des derniers mois chez McLaren, mais également la façon d'aborder les projets avec le motoriste Honda.

"Il y a eu un énorme changement de culture et de philosophie", assure le Directeur Sportif. "A chaque niveau de l'entreprise, il y a un leadership clair. Nous sommes d'accord quant à la direction que nous voulons suivre, et nous ramenons des gens avec nous. L'attitude a changé en passant de "dire" aux gens à "demander" aux gens ; nous avons intégré des personnes et nous partageons des opinions et des idées."

Un développement plus efficace

Comment se traduisent ces changements côté piste? Boullier explique notamment que les évolutions apportées sur la MP4-30 ne déçoivent presque jamais, là où le développement avait échoué en 2014 sur la monoplace précédente.

"La principale conséquence de cette nouvelle approche est que les gens ont maintenant un sentiment d'appartenance avec la voiture. Pour vous donner un exemple, j'imagine que 50% des évolutions que nous avons apportées en piste l'année dernière n'ont pas complètement fonctionné. Cette année, nous avons fait chuter ce ratio à 5 ou 10%."

"Il y a un changement tangible à l'usine aussi : nous avons pu augmenter notre capacité de production d'environ 30%, ce qui signifie que notre cycle de développement est plus léger, rapide et flexible."

Prochain article Formule 1
Témoignage - Häkkinen revient sur son terrible accident à Adélaïde

Previous article

Témoignage - Häkkinen revient sur son terrible accident à Adélaïde

Next article

GP de Monaco - La grille de départ

GP de Monaco - La grille de départ
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes McLaren Shop Now
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités