McLaren veut croire à la victoire

En dépit d’un manque d’appui évident qui a impacté les performances de la MP4-29 lors des trois derniers Grand Prix,McLaren a promis d’assurer un très haut niveau de développementavec de grosses évolution aérodynamiques qui feront très probablement...

En dépit d’un manque d’appui évident qui a impacté les performances de la MP4-29 lors des trois derniers Grand Prix,

McLaren a promis d’assurer un très haut niveau de développement

avec de grosses évolution aérodynamiques qui feront très probablement leur apparition à Barcelone dans quinze jours.

Ce développement promis par Éric Boullier doit permettre de répondre aux objectifs clairement affichés par Ron Dennis, qui a fait d’un retour sur la plus haute marche du podium une priorité absolue d’ici la fin de la saison. Que McLaren soit de nouveau une équipe capable de gagner, c’est toute la mission qui a été confiée au Français.

« Nous devons croire au fait que nous allons gagner une course », a insisté le Directeur de Course de l’écurie. « Un manque d’appui nous affecte de manière évidente lorsque les conditions de piste sont très chaudes, ou très fraiches comme en Chine, et c’est une raison technique à cela. »

« Ce qui se passe dans l’équipe nous rend très confiants et nous allons pouvoir continuer à pousser avec un développement très fort et agressif tout au long de la saison. Nous allons nous placer nous-mêmes en position de nous battre pour une victoire, peut-être pas durant la première partie de saison mais peut-être plus tard. »

Après une saison 2013 difficile et vierge de tout podium, McLaren avait très bien débuté la saison à Melbourne avec le podium de Kevin Magnussen - et celui de Jenson Button suite à la disqualification de Daniel Ricciardo. Mais la dure réalité sportive a rapidement rattrapé les hommes de Woking, qui refusent néanmoins de faire de cette dernière saison avec Mercedes celle de la transition avant l’arrivée de Honda comme motoriste.

« La saison 2013 devrait être un exemple pour nous de ce qu’il ne faut plus jamais faire », prévient Boullier. « 2014 ne doit pas être vue comme une année de transition, mais de reconstruction d’une équipe victorieuse. Nous avons ce grand défi à relever et sur lequel travailler avec notre partenaire Mercedes, mais plus tard dans l’année il faudra commencer à mettre en œuvre l’arrivée de Honda. »

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Daniel Ricciardo , Kevin Magnussen
Équipes McLaren , Mercedes
Type d'article Actualités