Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse

McLaren victime des fortes chaleurs du Hungaroring

Les fortes températures des EL1 et EL2 du Grand Prix de Hongrie ont impacté les performances de Lando Norris et Daniel Ricciardo, qui ont été devancés par de nombreux pilotes.

Lando Norris, McLaren MCL35M

Photo de: Mark Sutton / Motorsport Images

Compte tenu de la troisième place qu'occupe McLaren au classement général, il est assez surprenant de voir les monoplaces de Woking si éloignées des avant-postes au Grand Prix de Hongrie. Au terme de la première journée de roulage, Lando Norris n'a pas fait mieux que le neuvième temps, avec plus d'une seconde d'écart sur le leader. De son côté, Daniel Ricciardo pointait à la 14e position en EL1 et à la 13e en EL2.

Cette baisse de régime s'explique par les fortes températures ayant touché tout particulièrement les MCL35M. "Ce n'est pas très agréable", a lancé Norris. "J'aime toujours piloter une F1, mais il faut être à l'aise pour être capable de vraiment attaquer. Et dans ces conditions, vous ne pouvez pas le faire autant que souhaité. Mais nous sommes toujours dans le coup, ce n'est pas comme si nous étions loin du rythme."

Lire aussi :

Dans l'après-midi, le thermomètre a relevé une température de piste dépassant les 60°C, ce qui a fait des EL2 du Grand Prix de Hongrie 2021 l'une des séances les plus chaudes de l'Histoire de la discipline. "Je pense que la température de la piste rend les choses difficiles pour nous", a poursuivi Daniel Ricciardo. "Avec 60 degrés aujourd'hui, c'est peut-être un record. Il est évident que ça stresse beaucoup les pneus et que ça rend la voiture peu performante."

Selon les dernières prédictions, un ciel couvert est attendu dès demain et des précipitions sont annoncées pour les EL3. Une nouvelle qui devrait ravir McLaren car les places pour la Q3 seront bien plus disputées qu'à l'accoutumée : Alpine et AlphaTauri se sont montrés particulièrement performants ce vendredi tandis qu'Aston Martin a réussi à placer ses deux monoplaces dans le top 10 en EL2.

"Ça a été l'une des séances les plus difficiles", a pesté Norris. "On n'est pas extraordinaires en EL2 habituellement, mais on n'a jamais eu autant de difficultés qu'aujourd'hui. L'écart avec Alpine était assez important. Entrer en Q3 est l'objectif principal parce que les qualifications sont super importantes sur ce circuit."

"Alpine était très rapide aujourd'hui. AlphaTauri était très rapide aujourd'hui. Ferrari est peut-être un peu plus lent que ce à quoi nous nous attendions. Je ne sais pas, même si nous nous attendions à être un peu plus rapides, les conditions sont très différentes de ce qu'elles étaient l'année dernière. Il faisait beaucoup plus froid l'an passé, le tarmac était un peu plus frais et moins usé."

Be part of Motorsport community

Join the conversation
Article précédent Le moteur de Verstappen est OK après le crash de Silverstone
Article suivant Hülkenberg "intéressé" par un test en IndyCar, selon Carpenter

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse