Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
45 jours
09 mai
Prochain événement dans
63 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
94 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
101 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
119 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
136 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
150 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
178 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
185 jours
12 sept.
Course dans
192 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
206 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
210 jours
10 oct.
Course dans
220 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
234 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
241 jours

À Enstone, le meilleur score depuis 2013 mais toujours la 5e place

Renault a fait ce qu'il fallait pour rester dans la course pour une meilleure position que la cinquième au classement général des constructeurs, mais la tâche ne sera pas aisée à Abu Dhabi.

À Enstone, le meilleur score depuis 2013 mais toujours la 5e place

Les 28 points inscrits par Renault lors du Grand Prix de Sakhir, dimanche, constituent la plus importante moisson de points de l'équipe sur l'ensemble de la saison 2020 et même depuis son retour en Formule 1 sous son identité d'usine, en 2016. Pour voir la structure d'Enstone réaliser une telle moisson sur un unique Grand Prix, il faut en réalité remonter à l'ère Lotus quand, sur le Grand Prix de Corée du Sud 2013, la précédente incarnation du team avait réalisé un score de 33 points !

Pour autant, le bilan brut du Grand Prix de Sakhir, qui a vu Esteban Ocon signer le premier podium de sa carrière avec la seconde position, et Daniel Ricciardo accrocher la cinquième place, peut être paradoxalement considéré comme modéré, si l'on s'en tient aux enjeux mathématiques du championnat par équipes. Car en dépit de cette performance, les 40 unités inscrites par Racing Point avec Pérez et Stroll ont grandement propulsé l'équipe de Lawrence Stroll à la troisième position du championnat, 10 unités devant McLaren et 22 devant Renault.

Lire aussi :

La lutte est âpre en milieu de plateau, et si Renault a désormais concrétisé la balle de match face à Ferrari, condamné à terminer sixième au général, tout reste à faire pour se hisser plus haut qu'à la cinquième position. Néanmoins, pas question de laisser cela anéantir le moral de l'équipe qui, après la course, avait à cœur de célébrer le podium de son jeune pilote, en proie au doute après avoir été régulièrement dominé par son équipier cette saison.

"Si un résultat comme celui d’aujourd’hui salue un effort collectif, il doit aussi beaucoup à Esteban", préfère retenir Cyril Abiteboul, aussi soulagé que son pilote de l'issue de la course. "Je suis extrêmement content qu’il puisse ressentir à son tour les bonnes sensations que nous avons depuis la pause estivale coïncidant avec l’accélération des progrès de l’équipe. Nous avons eu deux podiums avec Daniel et désormais un avec Esteban et nous en sommes tous très reconnaissants. Il a réalisé un week-end très abouti avec un seul moment difficile en Q2, où nous n’avons pas réussi à passer en Q3. Cela nous a peut-être aidés avec le libre choix des pneumatiques sur la grille. Dès lors, il a mené une excellente course en parvenant à conserver ses gommes au départ, à être agressif quand il le fallait et à défendre brillamment sur la fin face à des voitures plus rapides."

Le Français concède que la tâche sera difficile pour reprendre McLaren au championnat à l'issue de la course d'Abu Dhabi et aurait préféré se présenter avec quelques points de plus sur la dernière manche de la saison. "Nous avons le sentiment que nous aurions pu faire un peu mieux avec Daniel, ce qui nous aurait aidés au championnat constructeurs. Nous donnerons tout la semaine prochaine à Abu Dhabi en ayant cela à l’esprit, mais aussi avec un surplus de motivation pour notre dernière course avec Daniel et en tant que Renault F1 Team."

partages
commentaires
Isolement, voyage, test : Hamilton encore loin d'Abu Dhabi

Article précédent

Isolement, voyage, test : Hamilton encore loin d'Abu Dhabi

Article suivant

Zizanie au stand Mercedes : ce qu'il s'est vraiment passé

Zizanie au stand Mercedes : ce qu'il s'est vraiment passé
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Sakhir
Catégorie Course
Lieu Bahrain International Circuit
Pilotes Daniel Ricciardo , Esteban Ocon
Équipes Renault F1 Team
Auteur Guillaume Navarro