Melbourne - Les F1 2015 deux secondes plus rapides qu'en 2014

Les deux premières séances d'essais libres à Melbourne ont permis de confirmer les prévisions faites par Pirelli concernant les progrès des monoplaces en termes de performances

Les deux premières séances d'essais libres à Melbourne ont permis de confirmer les prévisions faites par Pirelli concernant les progrès des monoplaces en termes de performances. En moyenne, les F1 2015 tournent 2 secondes plus vite que celles de la saison passée sur le même tracé.

Pirelli se satisfait d'avoir contribué à ces progrès avec une nouvelle structure antérieure des pneumatiques conçue pour s'adapter aux exigences des nouvelles monoplaces. Ce matin, le meilleur temps réalisé par Nico Rosberg était déjà 1.6 seconde plus rapide que le meilleur temps absolu enregistré l'an dernier sur l'Albert Park.

Par ailleurs, l'écart de performance entre les deux types de gommes se situe bel et bien entre 1 et 2 secondes. Les gommes tendres sont plus rapides en moyenne de 1.4 seconde au tour par rapport aux gommes mediums. Le manufacturier juge également l'usure et la dégradation de ses pneumatiques satisfaisantes.

"Ce premier roulage démontre très clairement la hausse de performance attendue des monoplaces 2015", confirme Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport. "De deux secondes aujourd’hui, nous pouvons imaginer qu’elle sera de l’ordre de trois secondes, demain, durant les EL3 et les qualifications."

"Nos deux enveloppes P Zero - tendres et medium - se sont très bien comportées sur cette piste peu abrasive, et nous n’avons relevé aucun phénomène de "graining" ou de cloquage. L’écart chronométrique est actuellement de 1’’4 entre les deux types de gommes, mais il est amené à évoluer et nous sommes impatients d’observer les réelles capacités des F1 2015 pendant le reste du week-end."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nico Rosberg
Type d'article Actualités