Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse

La menace de suspension s'éloigne pour Pierre Gasly

Avec deux points de pénalité désormais effacés sur sa licence, Pierre Gasly va pouvoir aborder les prochains Grands Prix avec un peu plus de sérénité.

Pierre Gasly, Alpine A523

Photo de: Alpine

Ce 22 mai est un jour a priori banal pour les pilotes de Formule 1 mais pour Pierre Gasly, il peut revêtir une certaine importance. C'est en effet ce lundi que le Français voit disparaître deux des dix points de pénalité accumulés sur sa licence au cours des derniers mois. De quoi lui permettre d'envisager plus sereinement les prochaines échéances, sans ressentir la pression d'une sanction qui, en atteignant la barre fatidique des 12 points, l'aurait automatiquement suspendu pour un Grand Prix.

Après avoir dû composer avec cette menace tout au long du début de saison, Pierre Gasly a "profité" de l'annulation du Grand Prix d'Émilie-Romagne le week-end dernier pour ne pas se retrouver exposé une dernière fois. Lorsqu'il reprendra le volant en fin de semaine, pour le Grand Prix de Monaco, il se sentira à coup sûr moins en sursis.

Avec désormais huit points de pénalité sur sa licence, le pilote Alpine demeure celui du plateau qui en compte le plus. Néanmoins, avec des incidents qui, généralement, coûtent un à deux points, et dont le jugement a depuis été assoupli, il possède au moins un joker. Avant le début de la saison, des échanges ont eu lieu entre le législateur, les écuries et les pilotes, au cours desquels tous se sont accordés sur l'idée que les commissaires devraient adopter une approche plus raisonnée et moins automatique dans la façon d'infliger ces points de pénalité.

Alpine avait tenté de faire appliquer cette nouvelle approche de manière rétroactive afin de gommer plus rapidement les points infligés à Pierre Gasly, ce que la concurrence avait toutefois refusé. "Sur les dix équipes, trois ou quatre l'ont soutenue", avait révélé Otmar Szafnauer, directeur d'Alpine. "Certaines [de celles qui étaient contre] ont admis qu'elles ne la soutenaient pas pour des raisons opportunistes, dans l'espoir qu'il nous arrive quelque chose."

Un opportunisme non satisfait, donc, puisqu'il n'est rien arrivé à Pierre Gasly dans ce laps de temps. Les deux points effacés ce lundi correspondent à ceux dont il avait écopé lors du Grand Prix d'Espagne 2022 après un accrochage survenu avec Lance Stroll. Il devra maintenant attendre le 10 juillet pour perdre à nouveau deux autres points, cette fois-ci ceux correspondant à un accrochage avec Sebastian Vettel lors du Grand Prix d'Autriche l'an passé.  

Les points de pénalités de Pierre Gasly sur les 12 derniers mois

GP d'Espagne (expire le 22 mai 2023) 2 points
Collision avec Stroll
GP d'Autriche (expire le 10 juillet 2023) 2 points
Collision avec Vettel
GP d'Autriche (expire le 10 juillet 2023)

1 point

A quitté la piste sans raison valable

GP du Japon (expire le 9 octobre 2023)

2 points

Excès de vitesse sous drapeau rouge

GP des États-Unis (expire le 23 octobre 2023)

2 points

Dépassement des 10 longueurs d'écart sous Safety Car

GP de Mexico (expire le 30 octobre 2023)

1 point

A quitté la piste et en a tiré un avantage

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Williams et Gulf font du teasing avant Monaco
Article suivant Ces deux pilotes que Horner aurait rêvé d'avoir chez Red Bull

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse