Analyse
Formule 1 GP de Monaco

Mercedes abandonne l'astuce de légalité sur l'aileron avant

L'écurie Mercedes abandonne la "bande de légalité" de son aileron avant de Formule 1 alors qu'elle s'engage dans une nouvelle direction de développement pour remédier à ses problèmes de 2024.

Détails techniques de la Mercedes W15

Au début de la saison, Mercedes a fait sourciller les observateurs lorsque l'aileron avant de la W15 a vu une partie de son flap supérieur remplacé par une fine bande de fibre de carbone.

Cette bande cachant la partie arrière de l'élément situé en dessous, cela permettait de s'assurer que la voiture respectait pleinement l'article 3.9.1 e du Règlement Technique de la F1 qui dispose que : "À l'exception de la section fermée la plus en arrière, le point le plus en arrière de chaque section fermée ne doit pas être visible vu d'en haut."

Comme on peut le voir ci-dessous, dans la version que Lewis Hamilton a conservé à Monaco, l'idée derrière cet aileron avant était de réduire la traînée et de mieux gérer le flux d'air à l'avant de la voiture afin de contribuer à améliorer la capacité à créer de l'appui dans la zone cruciale du plancher.

Mais à mesure que l'équipe a compris les faiblesses de sa voiture - qui s'est avérée particulièrement difficile à exploiter dans les virages à haute et basse vitesse - elle est arrivée à la conclusion qu'elle devait adopter une nouvelle direction pour son design.

Un élément important de cette démarche est un nouvel aileron avant qui, espère-t-elle, permettra de mieux équilibrer la monoplace dans les différentes plages de vitesse et de générer plus d'outwash (l'écartement du flux d'air vers l'extérieur). George Russell a testé ce nouveau design à Monaco.

L'aileron était initialement prévu pour le Grand Prix d'Espagne, avant d'être avancé au Canada, puis un effort supplémentaire a permis d'en préparer un exemplaire pour Monaco.

Quelle différence avec l'ancien aileron ?

La nouvelle spécification apporte des changements sur toute l'envergure de l'aileron, ce qui nécessite également des modifications au niveau du nez.

L'exclusion la plus évidente sur l'aileron de la nouvelle spécification est l'élément intérieur à corde extrêmement courte qui avait soulevé de nombreuses questions lorsqu'il était apparu au début de la saison. C'est dans cette zone que l'équipe a installé la fameuse bande de légalité pour s'assurer que son design était entièrement conforme au règlement.

À la place, la corde de l'élément supérieur a été ramenée à une longueur plus conventionnelle, mais ce dernier et le flap situé en dessous sont désormais plus étroits, le pivot du flap ayant été rapproché du nez de la voiture.

En conséquence, les sections mobiles de ces flaps sont désormais plus larges, ce qui offre une plus grande marge de manœuvre en matière de réglages. En raison de ces modifications, la répartition des flaps dans l'envergure des quatre éléments a été modifiée, ce qui a eu le plus d'effet dans la partie extérieure, en particulier au niveau de la jonction avec la plaque d'extrémité.

Ici, la corde du plan principal a été raccourcie et répartie sur le deuxième élément, qui a une connexion plus conventionnelle avec la plaque d'extrémité plutôt que la disposition semi-détachée employée auparavant et qui est toujours utilisée sur les deux derniers éléments.

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation
Article précédent Cela aurait été "complètement stupide" de rater la pole, selon Leclerc
Article suivant Hamilton suggère "des pneus spéciaux" pour pimenter la course à Monaco

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse