Mercedes accuse Red Bull de vouloir "ternir" la réputation de Hamilton

Mercedes espère que le rejet de la requête de Red Bull au sujet de la pénalité de Lewis Hamilton à Silverstone va mettre fin à une "tentative concertée" de la direction de l'écurie autrichienne de "ternir" le nom du septuple Champion du monde.

Mercedes accuse Red Bull de vouloir "ternir" la réputation de Hamilton

Après une dizaine de jours de déclarations fortes de la part de Red Bull, l'écurie autrichienne a vu sa requête en révision de la décision sur l'accrochage Max Verstappen-Lewis Hamilton rejetée, celle-ci n'ayant même pas passé l'écueil des éléments de preuve nouveaux, significatifs et pertinents exigés en pareil cas.

Les commissaires ont en effet constaté que les éléments apportés par Red Bull lors de l'audience consistaient en des diapositives fabriquées sur la base de données déjà en possession des commissaires ou de tentatives de reconstitutions en piste et en simulateur des trajectoires de Hamilton. La décision initiale, celle qui faisait du Britannique le principal responsable de la collision, demeure donc, tout comme la victoire du pilote Mercedes au GP de Grande-Bretagne.

Lire aussi :

Toutefois, en est-il vraiment terminé de cet épisode ? Mercedes a, ce jeudi soir, publié dans la foulée de l'annonce de la décision, un communiqué dans lequel elle affirme l'espérer : "Mercedes-AMG Petronas F1 Team se félicite de la décision des commissaires de rejeter le droit de révision de Red Bull Racing."

"En plus de mettre un terme à cet incident, nous espérons que cette décision marquera la fin d'une tentative concertée de la direction de Red Bull Racing de ternir le nom et l'intégrité sportive de Lewis Hamilton, y compris dans les documents soumis pour leur droit de révision infructueux. Nous sommes maintenant impatients de courir ce week-end et de poursuivre notre compétition acharnée pour le Championnat du monde de Formule 1 de la FIA 2021."

Des mots qui ne sont donc pas sans faire référence aux "documents soumis" par Red Bull et, par là même, semblent rejoindre un paragraphe intriguant de la décision des commissaires de ce jeudi. "Les commissaires notent, avec une certaine inquiétude, certaines allégations faites dans la lettre du concurrent évoquée ci-dessus", peut-on ainsi lire.

"Ces allégations pouvaient être ou ne pas être pertinentes pour les commissaires si la demande de révision avait été accordée. Les commissaires auraient pu répondre à ces allégations directement dans toute décision qui aurait suivi. La pétition ayant été rejetée, les commissaires ne font aucun commentaire sur ces allégations."

partages
commentaires
Verstappen/Hamilton : la décision complète des commissaires
Article précédent

Verstappen/Hamilton : la décision complète des commissaires

Article suivant

Vers des essais hivernaux 2022 à Barcelone et Bahreïn

Vers des essais hivernaux 2022 à Barcelone et Bahreïn
Charger les commentaires