Chez Mercedes, l'alarme liée au moteur "est déjà éteinte"

partages
commentaires
Chez Mercedes, l'alarme liée au moteur
Par : Fabien Gaillard
15 déc. 2018 à 15:30

Aldo Costa a tenu a clarifier les propos tenus par Toto Wolff sur le fait que Mercedes avait rencontré quelques difficultés liées à son unité de puissance 2019 de F1.

Responsable de l'ingénierie et pilier du programme Mercedes en Formule 1, Aldo Costa va prendre du recul à partir de la saison prochaine. Un départ ? Non, car il demeurera consultant auprès de l'écurie et compte bien, lorsqu'il sera présent à l'usine, adopter la même éthique de travail.

"Après 31 ans en compétition, j'avais le désir de passer plus de temps à la maison, et grâce à la disponibilité de Toto Wolff, nous avons trouvé le bon compromis", a expliqué l'ingénieur italien lors lors de la cérémonie Caschi d'Oro organisée par le magazine Autosprint.

"Lors des jours que je passerai à Brackley, mon implication sera la même que d'habitude et j'essaierai de mettre mon expérience à la disposition de mes collègues. Les objectifs sont très clairs, à savoir atteindre le record de six titres consécutifs."

Lire aussi :

Et justement, de ce côté-là, Toto Wolff, le directeur exécutif de Mercedes, a il y a quelques jours déclaré qu'il y avait des inquiétudes concernant l'unité de puissance 2019 et son développement, parlant de "contretemps". Des propos qu'Aldo Costa a tenu à éclaircir.

"Je crois que Toto a été un peu mal compris. Lorsque débutent les tests d'un nouveau moteur sur le banc d'essais, et ce d'autant plus s'il est réalisé avec de nouveaux concepts, je crois qu'il est normal d'avoir quelques problèmes de jeunesse. Mais je ne crois pas qu'il y ait quoi que ce soit de dramatique, l'alarme est déjà éteinte, il n'y a rien d'inquiétant."

Enfin, au moment de tirer un bilan de la saison 2018, qui a marqué le cinquième titre constructeurs consécutif de la structure de Brackley et Brixworth, Costa de conclure : "Lewis [Hamilton] a confirmé qu'il a disputé sa meilleure saison en Formule 1, mais je crois que l'équipe aussi, dans la seconde partie de l'année, a réalisé des développements importants et efficaces. Tout n'a pas été parfait, parce que nous avons eu plus de mal que prévu dans la gestion des pneus, mais en général, nous avons trouvé et suivi la bonne voie de développement, comme le confirment les résultats obtenus en piste."

Article suivant
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Fabien Gaillard