Mercedes attend des stratégies "extrêmes" en Chine

Après deux victoires en deux Grands Prix, Mercedes a débuté sa saison quasi-parfaitement et arrivera ce week-end sur un circuit qui lui réussit traditionnellement.

Mercedes attend des stratégies "extrêmes" en Chine
Paddy Lowe, directeur technique de Mercedes
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Les trains de pneus Pirelli sélectionnés par les pilotes pour le GP de Chine
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team W07
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team W07
Mercedes AMG F1 Team W07
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 Team W07
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team W07 et Kimi Raikkonen, Ferrari SF16-H
Le vainqueur Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 Team W07

Outre les qualifications, qui ont animé les débats hors piste, la nouvelle réglementation pneumatique a contribué à pimenter les deux premières courses de la saison. Pour Paddy Lowe, le directeur exécutif technique de Mercedes, la Chine va proposer un défi très différent de ce point de vue.

"Le circuit de Shanghai place une contrainte totalement différente sur les pneus par rapport à Melbourne et à Bahreïn", explique-t-il. "Cependant, nous avons les trois mêmes composés disponibles, donc il sera intéressant de voir comment sera la hiérarchie."

"C’est la première fois que nous verrons le composé supertendre sur ce circuit, grâce aux nouvelles règles, et cela va probablement créer un cas encore plus extrême que ce que nous avons vu à Bahreïn, où le meilleur pneu pour les qualifications ne sera probablement pas excellent pour la course. Chaque équipe est tenue de se qualifier en supertendres, mais s’il y a du graining en course, nous pourrions voir des voitures s’arrêter dans les cinq premiers tours."

L’an passé, les pneus tendres utilisés lors du premier relais par la plupart des pilotes ne dépassaient pas les 15 tours sur les 56 que comptait le Grand Prix.

Un circuit qui compte pour Mercedes

Lowe sait déjà que les données récoltées le vendredi vont être scrutées avec beaucoup d’attention pour trouver le meilleur compromis possible. "Il y aura beaucoup d’analyses à faire vendredi et nous pourrions voir quelques décisions intéressantes au niveau de la stratégie de qualifications et de course."

Shanghai est connu pour sa météo relativement instable, avec des écarts importants dans l’amplitude entre les températures chaudes et froides. "Ce qui rend cela d’autant plus difficile pour les équipes est l’imprévisibilité des conditions. Ça peut être assez chaud à Shanghai, mais ça peut être aussi frais qu’en Belgique. Cette variabilité peut rendre la vie difficile au niveau du travail de réglages et de stratégie, donc c’est toujours un week-end difficile."

Mercedes a remporté sa première victoire depuis son retour en tant qu’équipe à part entière à Shanghai en 2012, avec Nico Rosberg, actuel leader du Championnat. Forcément, le tracé chinois est un de ceux qui comptent pour les Flèches d’argent. "Nous aimons aller à Shanghai. C’est une ville intéressante et un des circuits où nous sommes les plus forts, avec quatre poles et trois victoires lors des quatre dernières courses. Nous sommes impatients de voir une autre bonne lutte entre nos pilotes et avec Ferrari une nouvelle fois."

partages
commentaires
Key - Toro Rosso peut faire comme les équipes de pointe
Article précédent

Key - Toro Rosso peut faire comme les équipes de pointe

Article suivant

Hamilton - "J'ai surmonté pire, c'est sûr !"

Hamilton - "J'ai surmonté pire, c'est sûr !"
Charger les commentaires