Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Mercedes : Battre Hamilton, "un défi de taille" pour Bottas

partages
commentaires
Mercedes : Battre Hamilton, "un défi de taille" pour Bottas
Par :
5 févr. 2019 à 12:05

Directeur de l'ingénierie piste de Mercedes, Andrew Shovlin analyse la saison 2018 de Valtteri Bottas, ses forces et ses faiblesses, pour Motorsport.com.

Comment évaluez-vous la saison 2018 de Valtteri Bottas ?

Lewis a mis la barre incroyablement haut. Les bonnes performances de Valtteri sont arrivées au mauvais moment, d'une certaine manière – en Autriche, où la voiture est tombée en panne, et à Sotchi, avec les consignes d'équipe. Et aussi à Bakou, je n'avais jamais vu un pilote être si malchanceux [lorsqu'il a subi une crevaison en fin de course alors qu'il menait, ndlr].

Lire aussi :

Mais il a élevé son niveau de jeu, et la clé pour Valtteri est qu'il se développe en tant que pilote. Il apprend et il accroît ses compétences. Il était très solide en qualifications cette saison. Il y a aussi eu des courses où nous lui avons demandé de jouer un rôle qui, en quelque sorte, protégeait la victoire [pour Hamilton] plus qu'il n'optimisait son propre résultat. Mais il va continuer à s'améliorer, et nous sommes très satisfaits de sa progression.

La difficulté pour lui, c'est que pour remporter le titre avec cette équipe, il faut battre Lewis Hamilton. Et après cette année, imaginez le pilote qui peut battre Lewis Hamilton, c'est un pilote très impressionnant. C'est vraiment un défi de taille pour Valtteri.

Sa force, c'est qu'il est tellement ouvert à la critique qu'il ne la vit pas vraiment de façon émotionnelle. Pour lui, c'est juste "voilà les deux ou trois trucs que je dois apprendre à mieux faire pour égaler Lewis ou prendre l'avantage sur Lewis". Et il travaille d'arrache-pied pour y arriver, c'est beau à voir.

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, fête sa victoire dans le Parc Fermé avec Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1.

Est-il juste de dire que Bottas est à son meilleur niveau quand Lewis est en difficulté ?

Quand la voiture n'est pas bonne – peut-être que c'est un truc de Finlandais – Valtteri ne s'en émeut pas. Par conséquent, quel que soit le niveau de la voiture, il fait juste son travail du mieux possible. Et dans ces cas-là, ses performances sont très constantes. Quand une course commence à lui échapper, quand il connaît un revers, il ne lui faut pas cinq tours pour s'en remettre. Il continue de bûcher. Cela fait partie de son caractère.

Il nous arrive bel et bien de connaître des courses difficiles, et il apporte toujours un grand soutien à l'équipe. Il y a beaucoup de choses que nous aurions pu mieux faire pour lui [l'an dernier], et il le sait. Mais il ne passe pas son temps à le souligner. Il nous soutient et continue à travailler avec l'équipe pour que nous progressions et pour progresser lui-même.

Lire aussi :

Ce doit être très positif du point de vue de l'équipe, d'avoir un pilote qui fonctionne ainsi ?

Il a vraiment le sens du sacrifice pour l'équipe. Et Valtteri ne se considère pas plus important qu'un autre membre de l'écurie. On voit la manière dont il gère les consignes, il respecte l'équipe par rapport à d'autres pilotes qui sont réfractaires. Je doute qu'il y ait un seul autre pilote qui gère ça avec la même dignité et discipline que Valtteri.

Quels sont les points sur lesquels Valtteri s'est particulièrement démarqué en 2018 ?

Il a été très compétitif sous la pluie. Il a clairement fait un pas en avant en qualifications. On a vu que Valtteri était souvent capable de garder Kimi [Räikkönen] largement sous contrôle mais aussi de mettre la pression à [Sebastian] Vettel, et plus on met de pression à Vettel, mieux c'est. Son pilotage en course s'est également amélioré. Il y a eu quelques courses où il y avait un très grand écart entre Lewis et lui en 2017, mais là, c'était beaucoup plus serré.

Il y a des courses comme Bakou où il a fait du très bon travail en s'assurant d'être présent à l'arrivée. C'était décevant pour lui. Il a aussi été bon sur beaucoup de circuits qui posent problème, il semble bien équilibrer la voiture sur les nouveaux circuits où il y a beaucoup de virages à 90° et les pistes comme Sotchi, où il a réalisé l'un de ses week-ends les plus solides du début à la fin.

Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09

Qu'est-ce qui le rend meilleur sur ces circuits ?

C'est son style de pilotage. Sa manière d'utiliser le train avant et arrière pour faire pivoter la voiture fonctionne bien sur ce type de tracés. Il a toujours été très bien géré le sous-virage par ailleurs. Il est capable de piloter avec des équilibres très différents. Certains pilotes perdent un peu de confiance quand ils ont une voiture survireuse, quand ils ne sont pas sûrs de ce que va faire le train arrière.

Valtteri semble être relativement à l'aise lorsqu'il pilote dans cette sorte de zone où la voiture est instable. Il faut être très réactif sur les freins, très précautionneux sur l'accélérateur. Et c'est le genre de style qui est récompensé sur ces circuits.

Lire aussi :

Cela lui complique-t-il la tâche sur certains autres circuits ?

On pourrait dire que c'est tout autant Lewis qui surmonte certaines faiblesses de la voiture. Nous savons qu'il y a des pistes où nous n'avons pas suffisamment bien géré les pneus. Et Lewis est en fait capable de masquer ce problème très efficacement.

Nous ne pouvons pas continuer à compter sur les pilotes pour tout changer sur la voiture afin de prendre soin des pneus arrière. Nous devons nous assurer d'être les meilleurs dans cette optique. C'est sur ces circuits, où la voiture était un peu faible en conditions de course et endommageait les pneus arrière, que Valtteri avait probablement un peu plus de difficultés que Lewis. Et nous travaillerons sur les solutions à ce problème sur la voiture, plutôt qu'en changeant Valtteri.

Pensez-vous que Valtteri a en lui les mêmes derniers dixièmes que Lewis ?

Valtteri est extrêmement bon en qualifications, mais on le compare à Lewis, et Lewis est extraordinaire. Valtteri a réalisé des tours incroyables, et battre Lewis en qualifications est un exploit. Mais en 2018, je pense que Lewis a été sensationnel en qualifications. Ce ne sont pas simplement les tours, mais la pression, quand on sait que la pole est absolument cruciale pour la victoire. Je pense que c'est là qu'il a mis la barre encore plus haut.

Article suivant
Le Royaume-Uni approuve l'extradition de Vijay Mallya

Article précédent

Le Royaume-Uni approuve l'extradition de Vijay Mallya

Article suivant

Verstappen dévoile un casque new look pour 2019

Verstappen dévoile un casque new look pour 2019
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Valtteri Bottas Boutique
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Benjamin Vinel