Mercedes - Bottas en 2017, des "options ouvertes" pour 2018

En officialisant l'arrivée de Valtteri Bottas pour remplacer Nico Rosberg, Mercedes n'a toutefois pas précisé clairement quels étaient les termes du contrat du Finlandais, notamment en ce qui concerne sa durée.

L'écurie allemande semble avoir pris le parti de ne pas s'engager fermement sur plusieurs années avec Valtteri Bottas. Non pas que cette possibilité soit exclue – elle existerait sous la forme d'option –, mais plutôt afin de garder la latitude pour considérer toutes les éventualités en fin d'année. 

Interrogé par Sky Sports, Toto Wolff a confirmé cette approche, précisant que Mercedes avait également dû faire son choix en tenant compte de l'avenir de ses deux protégés, Pascal Wehrlein et Esteban Ocon, placés respectivement chez Sauber et Force India cette année.

"Nous avons deux ou trois options", précise le directeur de Mercedes. "Nous avons été pris de court par la décision de Nico de se retirer, et nous avons des grands pilotes juniors avec Pascal [Wehrlein] et Esteban [Ocon] qui arrivent dans les rangs. Mais ils ont besoin d'un petit peu plus de temps donc, pour nous, c'était la clé de garder les options ouvertes et Valtteri en est bien conscient. Il doit juste être performant et rapide, et dans ce cas l'avenir lui appartiendra."

Ciel dégagé avec Hamilton

En plus de devoir faire preuve d'une véritable rapidité d'adaptation, Bottas va se mesurer à un triple champion du monde en la personne de Lewis Hamilton. Wolff, qui a longtemps fait partie de son management avant de s'en retirer pour éviter tout conflit d'intérêts, ne doute pas des capacités de sa recrue.

"Lewis est probablement le meilleur pilote du monde en ce moment", admet-il. "Il a tellement de talent, il est tellement rapide, et s'il met tout en place sur un week-end, à mon avis, il est presque imbattable. Mais Valtteri a tous les ingrédients et nous ne l'avons pas vu dans une voiture capable de se battre pour des titres, c'est un stade différent, lors duquel certains pilotes ont progressé dans la bonne direction, d'autres non. Valtteri peut certainement lui en donner pour son argent." 

Un Lewis Hamilton avec qui la relation est au beau fixe, en dépit d'une saison 2016 qui l'a vu perdre sa couronne au profit de Nico Rosberg et vivre des épisodes tendus, notamment à Abu Dhabi quand il n'a pas respecté les consignes de son équipe.

"Lewis et moi avons eu une bonne conversation après la fin de la saison", explique Wolff. "Tout a été intense en fin d'année et c'était évidemment une fin de campagne décevante pour lui. Après, les médias ont besoin de créer des histoires et c'est toujours bien de s'asseoir devant une feuille blanche et reconsidérer la manière dont nous voulons mieux faire le travail l'année suivante. La conversation était très amicale et nous l'avons tous les deux appréciée."

"En matière de relation, Lewis m'a dit qu'il s'entendait très bien avec Valtteri. Il est habitué à travailler avec des Finlandais, il l'a fait pendant longtemps avec Aki [Hintsa], et je pense que la combinaison fonctionne bien pour l'équipe." 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton , Valtteri Bottas
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités
Tags toto wolff