Mercedes : Le DAS n'a joué aucun rôle dans les problèmes de pneus

partages
commentaires
Mercedes : Le DAS n'a joué aucun rôle dans les problèmes de pneus
Par :

Mercedes a "catégoriquement" exclu tout rôle joué par le système DAS dans les défaillances pneumatiques rencontrées par Valtteri Bottas et Lewis Hamilton en fin de GP de Grande-Bretagne.

Valtteri Bottas et Lewis Hamilton ont tous deux subi des défaillances du pneu avant-gauche en fin de course du GP de Grande-Bretagne 2020, empêchant l'écurie de signer un doublé. En effet, le Finlandais a rencontré son problème au moment d'entamer le 50e tour, ce qui l'a fait sortir du top 10, alors que le sextuple Champion en a lui été victime dans le dernier tour, qu'il est parvenu à terminer en tête.

Pirelli a découvert après la course que ces problèmes étaient en fait liés à la longueur des relais effectués, les pneus 2019 utilisés cette année subissant d'importantes contraintes liées à la nature du circuit de Silverstone et aux performances des monoplaces 2020. La question a pu se poser de savoir si le système DAS, qui permet aux pilotes de modifier le pincement des roues avant en poussant ou tirant le volant, avait également pu jouer un rôle dans les soucis des W11.

Lire aussi :

Mais l'écurie a battu cette idée en brèche, dans le cadre de sa traditionnelle vidéo de débriefing des courses. "Beaucoup de questions cette année, mais également pour cette course en particulier, ont concerné le DAS et s'il avait contribué à la défaillance ou non", a déclaré le responsable de la stratégie de Mercedes, James Vowles.

"Je peux catégoriquement dire que la réponse est non. Il y a plusieurs raisons derrière cela. La première, c'est qu'il n'a jamais vraiment été utilisé avant le moment de la défaillance. En fait, il a véritablement été utilisé dans les premiers moments de la course et c'est tout."

"Ensuite, [Carlos] Sainz a aussi connu une défaillance et, clairement, ils n'utilisent pas de système DAS sur leur voiture, et un certain nombre d'autres concurrents se sont plaints de la vibration qu'a eue Valtteri. Ce n'était pas concentré sur nous, mais nous étions clairement du mauvais côté du problème."

Pirelli a confirmé que les pressions minimales des pneus allaient être augmentées pour le GP du 70e Anniversaire, qui se tient également à Silverstone, mais que les pneus plus tendres allaient être proposés comme prévu. Dans le cadre des problèmes entrevus le week-end dernier, un vibreur a été modifié à la sortie de Becketts, qui évitera que les pilotes ne roulent dans la terre à cet endroit et infligent des coupures à leurs gommes.

Lire aussi :

Dans le contexte du GP de Grande-Bretagne et de sa fin de course difficile, Mercedes va quoi qu'il en soit aborder la manche de ce week-end avec "les yeux grands ouverts". "Nous avons une importante quantité de données disponibles, mais les composés vont être un cran plus tendres cette semaine", a ajouté Vowles.

"Nous allons nous rendre à Silverstone avant les yeux grands ouverts désormais. La réalité derrière cela est que dimanche, le Safety Car, en sortant aussi tôt que cela, a poussé les concurrents vers ce très long relais pour faire un arrêt. Les gens seront plus prudents désormais et je suis sûr que vous allez voir bien plus de [stratégies à] deux arrêts, ce qui pourrait également juste être un effet des composés."

Related video

Paul di Resta sera le réserviste de McLaren à Silverstone

Article précédent

Paul di Resta sera le réserviste de McLaren à Silverstone

Article suivant

La puissance fulgurante du moteur Mercedes dévoilée

La puissance fulgurante du moteur Mercedes dévoilée
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Grande-Bretagne
Catégorie Course
Pilotes Nico Rosberg , Lewis Hamilton
Équipes Mercedes
Auteur Fabien Gaillard