Mercedes démarre la W13, Haas réussit ses crash-tests

L'écurie Mercedes est la première de la grille 2022 de Formule 1 à annoncer avoir démarré le moteur de sa monoplace, la W13. Haas, de son côté, a passé les crash-tests FIA.

Mercedes a vécu un Grand Prix d'Abu Dhabi 2021 à deux visages, avec la cruelle désillusion de la défaite polémique au championnat pilotes avec Lewis Hamilton mais en remportant toutefois une huitième couronne consécutive chez les constructeurs. Cet exploit inédit dans l'Histoire de la F1 est intervenu au terme d'une année de transition, avec notamment un gel partiel des châssis, avant la révolution réglementaire de 2022.

Et l'écurie octuple Championne du monde n'a pas perdu de temps pour se remettre dans le bain, au moins sur le plan de la communication, puisqu'elle a dévoilé ce jeudi une première vidéo teaser (voir ci-dessus) pour annoncer que sa nouvelle voiture, la W13, qui aura la lourde tâche de succéder à une série de huit monoplaces qui ont rapporté de nombreuses victoires et titres à la marque, avait démarré. Elle sera aux mains du septuple Champion du monde Lewis Hamilton et de George Russell l'année prochaine

Mercedes n'est pas la seule structure à avoir fait une annonce puisque, comme nous vous l'annoncions, Haas avait des crash-tests prévus avant Noël. Et ceux-ci ont été passés avec succès, comme l'a signalé l'équipe américaine sur les réseaux sociaux ce jeudi également. Sans surprise, le châssis conçu sous la direction technique de Simone Resta sera nommé VF-22, dans la lignée de la dénomination adoptée par l'écurie de Gene Haas depuis ses débuts en discipline reine, en 2016.

Pour rappel, ces crash-tests sont nécessaires non seulement à la participation aux Grands Prix mais, depuis plusieurs saisons, ils sont obligatoires pour pouvoir prendre part aux tests hivernaux (qui se dérouleront du 23 au 25 février à Barcelone et du 10 au 12 mars à Bahreïn, et seront à suivre sur Motorsport.com), même s'il ne s'agit évidemment pas de séances officielles où la voiture doit être conforme en tout point au règlement. Ainsi, les écuries pourront tout de même monter des pièces non réglementaires ou courir sous le poids, tant qu'elles utilisent des châssis homologués.

 
Lire aussi :

partages
Quelle est la grille de départ idéale de la saison 2021 ?
Article précédent

Quelle est la grille de départ idéale de la saison 2021 ?

Article suivant

Bilan 2021 - Kimi Räikkönen, retraite sans flambeaux

Bilan 2021 - Kimi Räikkönen, retraite sans flambeaux