Mercedes doit accélérer le rythme de développement

partages
Mercedes doit accélérer le rythme de développement
Par : Olivier Guillaume
6 mai 2015 à 16:29

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W06
Toto Wolff, directeur exécutif de Mercedes AMG F1 lors de la conférence de presse de la FIA
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W06 et Kimi Raikkonen, Ferrari SF15-T en lutte pour une position
Le troisième, Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 et le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 fêtent leurs résultats avec l'équipe
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 et son équipier Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 lors de la conférence de presse de la FIA

C'est le Directeur de Mercedes en personne qui le rappelle : en 2015, les Champions du Monde ont jusqu'à présent inscrit plus de points qu'au même stade l'an dernier. Mais Wolff sait tout aussi bien que, malgré une fiabilité plus sûre, son équipe possède un avantage plus réduit qu'en 2014 sur son plus proche adversaire.

"Nous avons inscrit plus de points durant les quatre premières courses de 2015 par rapport à 2014 car notre fiabilité est meilleure," déclare le dirigeant autrichien. "L'équipe est donc dans une position très forte, mais la différence se situe au niveau de la concurrence : en 2014, nous possédions plus de cent points d'avance au Championnat des Constructeurs, tandis que nous n'en possédons aujourd'hui que 52 sur Ferrari. La bataille est donc tout autre."

Inside GP : Votre présentation vidéo du GP d'Espagne

À présent, Mercedes doit retrousser ses manches, relever le défi et accélérer le rythme de travail afin d'espérer pouvoir garder l'avantage sur ses adversaires directs, Ferrari en première ligne.

"Nous réfléchissons beaucoup à ce que nous devons faire durant les prochaines semaines et les prochains mois," poursuit Wolff. "La bagarre se poursuivra chaque week-end de course. Tout le monde au sein des usines de Brackley et de Brixworth sait que nous ne pouvons pas retirer le pied de l'accélérateur."

"Hamilton n'a jamais aussi bien piloté"

"Nous devons déployer plus d'efforts, développer la voiture et l'unité de puissance plus vite. Nico [Rosberg] a réalisé une course solide à Bahreïn, il va revenir dans le coup. Quant à Lewis [Hamilton], il n'a probablement jamais aussi bien piloté qu'à l'heure actuelle. Nos pilotes vont nous aider et c'est ce que nous attendons d'eux."

En Espagne ce week-end, Mercedes apportera des évolutions aérodynamiques, tandis que le principal développement apporté par Ferrari se situera côté moteur. Le duel entre les deux entités semble donc engagé, même si Mercedes possède à ce jour une petite longueur d'avance. Mais en F1, on le sait, la vérité d'un jour n'est pas toujours celle du lendemain.

Prochain article Formule 1
Témoignage - Häkkinen revient sur son terrible accident à Adélaïde

Previous article

Témoignage - Häkkinen revient sur son terrible accident à Adélaïde

Next article

Ferrari dévoile de nouveaux simulateurs au Ferrari Store de Milan

Ferrari dévoile de nouveaux simulateurs au Ferrari Store de Milan