Le double arrêt de Mercedes a inquiété Bottas

partages
commentaires
Le double arrêt de Mercedes a inquiété Bottas
Par :
15 avr. 2019 à 16:00

Valtteri Bottas admet s'être inquiété lorsqu'il lui a été demandé de rentrer dans le même tour que son équipier chez Mercedes, Lewis Hamilton, durant le Grand Prix de Chine.

Mercedes a choisi de faire observer à ses deux pilotes un deuxième arrêt au stand au 36e tour après que Max Verstappen et Sebastian Vettel se soient arrêtés dans les deux tours précédents. L'équipe de Brackley devait réagir, sachant que  Bottas était plus vulnérable et que le faire rentrer en premier aurait pu être un avantage injuste pour le leader, Hamilton. Décision a donc été prise de faire un double arrêt.

Bottas a réalisé que faire s'arrêter les deux voitures dans le même tour assurerait qu'aucun changement ne soit possible pour le reste de la course, et s'est aussi inquiété du temps qu'il pourrait perdre en attendant derrière son équipier. Cependant, Mercedes a réussi un double arrêt impressionnant, les deux pilotes étant rentrés dans la voie des stands avec cinq secondes d'écart, et Bottas n'ayant perdu qu'une demi-seconde.

"J'étais très inquiet", a déclaré le Finlandais. "Vous savez que vous allez perdre du temps en étant la voiture de derrière, mais j'étais à cette place depuis le départ. Je m'interrogeais auprès de l'équipe, pour savoir si je pouvais m'arrêter plus tard, ou continuer sans m'arrêter, mais il y avait un trop gros risque en termes de durée de vie des pneus, pour savoir si nous y parviendrions ou non."

Lire aussi:

"Je m'interrogeais car si je pouvais faire différemment, plutôt que de m'arrêter derrière Lewis, cela aurait pu être ma seule chance de gagner la course. Je savais que si nous rentrions [tous les deux], ce serait plus ou moins terminé, à moins que quelque chose de fou n'arrive."

"Mais je suis heureux que l'arrêt se soit bien passé. J'ai perdu du temps, mais c'était dérisoire, donc l'équipe a fait du bon travail. Et après avoir brièvement vu les données, du point de vue de l'équipe, je pense que c'était la bonne chose à faire pour s'assurer de signer le doublé. Personnellement, je voulais peut-être prendre le risque mais maintenant, en y réfléchissant, je ne pense pas que les pneus auraient suffisamment résisté."

Le directeur de Mercedes, Toto Wolff, a confirmé que l'équipe voulait protéger la position de Hamilton en tête : "C'était une situation intéressante car il était clair que Valtteri était sous la pression de Sebastian [Vettel]", explique-t-il. "Si Sebastian s'était arrêté, il aurait fait l'undercut sur Valtteri, donc le choix logique était de faire rentrer Valtteri en premier. Mais si on l'avait arrêté en premier, il aurait fait l'undercut sur Lewis."

"Nous n'avons pas voulu interférer dans l'ordre, c'est pour cela que nous avons décidé d'enchaîner. Nous savions que nous avions à peu près l'écart nécessaire pour les faire à la suite proprement et promettre à Valtteri qu'il ne perdrait pas de temps, et la manière dont les gars l'ont fait était impressionnante."

 
Article suivant
Stats - Hamilton puissance 4000

Article précédent

Stats - Hamilton puissance 4000

Article suivant

Rosberg juge la consigne de Ferrari à Leclerc "très dure"

Rosberg juge la consigne de Ferrari à Leclerc "très dure"
Charger les commentaires
Soyez le premier à recevoir toute l'actu