Mercedes doute que la stratégie à un arrêt aurait fonctionné

Mercedes n'est pas sûr qu'une stratégie "originale" à un seul arrêt lors du Grand Prix de São Paulo aurait fonctionné, malgré le message de Valtteri Bottas en course disant qu'un doublé avait été "gâché".

Après être parti dixième de la course, Lewis Hamilton a remonté le peloton pour aller finalement dépasser son rival Max Verstappen et s'imposer, réduisant l'écart au championnat à 14 points et se maintenant dans la course au titre à trois épreuves du terme de la saison. Le Néerlandais, dans une tentative pour se prémunir d'un undercut alors qu'il se trouvait sous la menace du Britannique, s'est arrêté 13 tours après avoir chaussé son premier train de pneus durs.

Quand Mercedes a répondu en arrêtant tour à tour ses deux pilotes, Valtteri Bottas a fait savoir à la radio qu'il pensait que son écurie avait "gâché un doublé facile". Il a par la suite expliqué au micro de Sky Sports : "Selon moi, [une stratégie] à un arrêt aurait été plus rapide parce que nous avions rallongé le premier relais et chaussé le pneu dur ensuite. Nous allons regarder cela de plus près mais, selon moi, nous aurions dû faire le doublé." Le Finlandais a terminé troisième à trois secondes de Verstappen.

Toutefois, pour Toto Wolff, le directeur exécutif de Mercedes, l'application d'une stratégie à un seul arrêt aurait rendu la tâche difficile pour Bottas. Il souligne également la nécessité, selon lui, de couvrir Sergio Pérez pour conserver la troisième place, surtout en profitant d'une Virtual Safety Car opportune.

"Je ne suis pas sûr que nous aurions pu tenir sur un seul arrêt", a déclaré Wolff. "Peut-être. Mais c'était aussi risquer de perdre la troisième place contre Pérez. Je pense que c'était [la bonne décision]. C'était peut-être infime entre les deux, mais nous ne voulions pas risquer la place face à Pérez."

Quant au responsable de l'ingénierie de piste de Mercedes, Andrew Shovlin, il a indiqué que l'écurie avait envisagé cette possibilité mais avait fini par estimer que cela aurait placé le podium de Bottas en danger.

"Valtteri pensait que ça marcherait et qu'il y avait un pari à prendre mais le problème, c'est que si on fait un mauvais pari, alors on aurait pu risquer un podium avec Valtteri. Avec Lewis, quand vous pensez que vous pouvez battre Max avec la même stratégie, vous le faites parce que nous pensions avoir le rythme pour vraiment attaquer si nous pouvions avoir un peu de décalage au niveau des pneus."

"L'option d'une stratégie originale a été discutée, mais elle n'était pas très attrayante car il y a des doutes et si vous vous trompez, vous ne pouvez pas gagner la course. On a vu à quel point [les performances de] Max ont chuté sur le pneu dur, cela aurait été très difficile et il aurait fallu intégrer beaucoup de gestion."

Au classement constructeurs, Mercedes possède 11 points d'avance sur Red Bull Racing au sortir du Grand Prix disputé à Interlagos.

Lire aussi :
partages
commentaires
Les commissaires n'ont pas visionné la caméra embarquée de Verstappen
Article précédent

Les commissaires n'ont pas visionné la caméra embarquée de Verstappen

Article suivant

Alpine a "repoussé la tactique d'équipe à la limite"

Alpine a "repoussé la tactique d'équipe à la limite"
Charger les commentaires