Mercedes écarte la rumeur liant Red Bull et Aston Martin

Mercedes a écarté les rumeurs évoquant un partenariat entre Aston Martin et Red Bull pour permettre à l'équipe autrichienne de disposer des moteurs de la firme à l'Etoile.

Le magazine Autocar avait évoqué cette possibilité un peu plus tôt, suggérant un accord commercial entre les trois entités. De quoi surprendre, alors que Mercedes s'est toujours montré défavorable à l'idée de motoriser Red Bull.

Lire aussi : Aston Martin en F1 avec Red Bull?

Andy Palmer, PDG d'Aston Martin, et Simon Sproule, directeur du marketing et de la communication, auraient montré de l'intérêt pour ce projet, mais Mercedes a rapidement indiqué ne pas être concerné.

"Il n'y a même pas eu une discussion ; pas de discussion du tout", assure Niki Lauda à Motorsport.com. "Je n'ai rien entendu de leur part et nous n'en avons jamais parlé. Je déjeune chaque matin avec Helmut [Marko] donc je devrais le savoir."

"Nous n'avons jamais pensé à cela car nous avons quatre équipes qui courtent avec nos moteurs, donc nous n'en avons pas la capacité", ajoute le Président non-exécutif de Mercedes.

Renault détient une clé

Red Bull a précédemment fait savoir à plusieurs reprises que le contrat avec Renault jusqu'au terme de la saison 2016 sera honoré, bien que le constructeur français réfléchisse à un retour avec une équipe d'usine.

Si Renault venait à reprendre le contrôle de Lotus, par exemple, cela libérerait un moteur Mercedes, actuellement utilisé par l'écurie d'Enstone. Mais Lauda assure que cela n'est pas à l'ordre du jour.

"Qui sait? Je n'en ai pas la moindre idée", répond-il. "Nous avons des contrats avec tous. Nous ne pouvons pas faire plus que ce que nous avons."

Tensions avec Red Bull

Les frictions entre Red Bull et Mercedes ont été nombreuses ces dernières années, et le projet avec Aston Martin évoqué initialement a de quoi surprendre. Lauda reconnait même une animosité réelle entre lui et le grand patron de Red Bull, Dietrich Mateschitz. La manière dont l'écurie de Milton Keynes se comporte avec Renault refroidit également les autres motoristes.

En interne, une source en provenance de Mercedes assure à Motorsport.com que "Red Bull demande [des moteurs] depuis février 2014 ; ils téléphonent toutes les semaines! Si l'on regarde comment ils traitent Renault, ils ne sont pas un bon partenaire à avoir…" 

A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités
Tags aston martin, mercedes, renault