Mercedes encouragé par sa performance dans la chaleur du Brésil

La prestation remarquable de Lewis Hamilton au Grand Prix de São Paulo donne du baume au cœur à Mercedes en vue des trois dernières manches de la saison.

Mercedes encouragé par sa performance dans la chaleur du Brésil

Après avoir été vaincus pour la victoire par Max Verstappen et Red Bull aux Grands Prix des États-Unis et de Mexico, Lewis Hamilton et Mercedes craignaient de perdre davantage de terrain au Brésil, optant toutefois pour un moteur neuf agrémenté d'une pénalité de cinq places sur la grille. L'exclusion de Hamilton des qualifications lui a compliqué la tâche, mais l'Anglais est néanmoins parvenu à remonter de la dernière à la cinquième place lors des Qualifs Sprint puis de la dixième position à la victoire en course, après un duel au sommet avec Verstappen.

Lire aussi :

Compte tenu de la chaleur qui régnait à São Paulo, une telle performance est un très bon présage, explique Mercedes. "La voiture fonctionnait bien sur un tour, et nous avions un bon rythme dans les conditions plus fraîches de la course sprint", détaille Andrew Shovlin, directeur de l'ingénierie piste. "Nous maintenons les pneus dans une région vraiment bonne, et pour réaliser une telle remontée l'un des éléments est d'empêcher les pneus de surchauffer, car cela a tendance à simplement annuler l'avantage dont on dispose et à mettre tout le monde sur le même rythme."

"En course, c'était une performance vraiment solide, mais sur une piste vraiment chaude. C'est monté à 50°C et c'est un circuit agressif, et la voiture fonctionnait quand même vraiment bien. Avoir été performants lors de diverses séances dans des conditions si variées est vraiment encourageant compte tenu des défis que nous allons relever sur les trois prochains circuits."

La température de la piste était comprise entre 36°C et 39°C à Austin puis entre 43°C et 49°C à Mexico, Red Bull dominant ces deux Grands Prix, avant que Mercedes ne riposte dans des conditions incluses entre 42°C et 53°C à São Paulo. Cette performance est cruciale dans la mesure où les trois dernières épreuves de l'année auront lieu au Moyen-Orient, avec une température ambiante avoisinant les 30°C, à commencer par le Grand Prix du Qatar ce week-end à Losail.

"L'impact [du Brésil] sur le championnat, le fait que nous nous soyons débarrassés de cette pénalité et ayons réussi à marquer plus de points que Max et que Red Bull, nous donne beaucoup de confiance", ajoute Shovlin. "Le fait que nous ayons réussi à faire bien fonctionner la voiture sur un circuit qui est agressif sur les pneus arrière dans des conditions chaudes nous donne beaucoup de confiance. Après Mexico, nous avions espoir de pouvoir remporter les deux championnats. Maintenant, nous sommes convaincus de pouvoir les remporter tous les deux. Et nous allons travailler très dur pour nous assurer de pouvoir y parvenir."

Rappelons que Hamilton a 14 points de retard sur Verstappen au championnat des pilotes, tandis que Mercedes en a 11 d'avance sur Red Bull chez les constructeurs.

Lire aussi :

partages
commentaires
Pourquoi Mercedes n'a pas fait appel de l'exclusion de Hamilton
Article précédent

Pourquoi Mercedes n'a pas fait appel de l'exclusion de Hamilton

Article suivant

Vasseur "pas fan" de l'attitude récente de Giovinazzi

Vasseur "pas fan" de l'attitude récente de Giovinazzi
Charger les commentaires