Formule 1 GP de Monaco

Mercedes : Les équipes vont "se jeter" sur le plancher de la Red Bull

Selon Andrew Shovlin, responsable de l'ingénierie de Mercedes, toutes les équipes de la grille vont s'intéresser aux photos exposant le plancher de la Red Bull RB19, prises après l'accident de Sergio Pérez aux qualifications du Grand Prix de Monaco.

Sergio Perez, Red Bull Racing RB19

Photo de: Mark Sutton / Motorsport Images

Sergio Pérez a fini ses qualifications à Monaco contre un rail et, en raison de l'étroitesse du circuit de la Principauté, sa RB19 a été soulevée à l'aide d'une grue pour passer de l'autre côté des grillages. Cela a notamment permis aux photographes d'immortaliser une partie très importante de la voiture : le plancher.

Les ingénieurs estiment que 60% de la performance est désormais générée par le dessous des F1 suite au retour au premier plan de l'effet de sol, en 2022. Les équipes ont donc à cœur de garder cette zone secrète. Et si la Mercedes W14 remaniée a été exposée de la même manière après le crash de Lewis Hamilton en EL3, le responsable de l'ingénierie de l'équipe a affirmé que Red Bull était bien plus dans l'embarras compte tenu de son écrasante domination en ce début de saison.

"Je pense qu'ils sont probablement plus embêtés que nous par le fait que la voiture soit restée dans les airs", a confié Andrew Shovlin à Motorsport.com, avant d'ajouter : "Je suis sûr que les photos du plancher... pour être honnête, avec ces règles, la partie la plus importante est celle que l'on ne voit pas en temps normal. Les équipes vont donc se jeter sur ce genre de photos. Monaco est une bonne occasion de prendre ce genre de photos."

Beaucoup ont remarqué que la RB19 était restée beaucoup plus à l'horizontale que la Mercedes au moment d'être soulevée, ce qui pourrait indiquer une répartition des masses différente. Mais Shovlin a réfuté cette hypothèse en déclarant : "Il y a quelques années, lorsque la répartition des masses pouvait varier entre 48% et 43%, on faisait un peu plus attention. On pouvait essayer de déterminer où se trouvait le centre de gravité. Aujourd'hui, le règlement nous laisse une marge de manœuvre assez étroite." 

Lewis Hamilton, Mercedes F1 W14

Lewis Hamilton, Mercedes F1 W14

Le responsable performance d'Aston Martin, Tom McCullough, a quant à lui estimé que l'exposition de la planche en bois de la RB19 fournirait aux équipes des informations sur la façon dont la voiture gère les imperfections de la piste.

"Évidemment, il y a de super photos !" s'est-il exclamé. "Il y avait beaucoup de monde, donc je suis sûr que les aérodynamiciens vont bien regarder toutes les voitures qui ont été soulevées. Heureusement, la nôtre n'a pas encore été soulevée. Essayons de faire en sorte que ça continue !"

"Les aérodynamiciens ne veulent jamais que vous montriez cela. On apprend beaucoup de choses rien qu'en observant l'usure de la planche. On apprend de ce qui [la] touche. Il y a beaucoup d'aérodynamiciens surexcités dans la voie des stands qui regardent tout ça."

Enfin, Dave Robson, responsable performance de Williams, a toutefois minimisé l'utilité de ces images, déclarant que les jeux d'ombres rendaient la Red Bull "difficile à copier" : "Ça a l'air très complexe sur une photo en 2D, la lumière est si courbée qu'on ne peut rien comprendre. J'imagine qu'il s'agit d'une simple coïncidence. Ils font tous comme ça parce que c'est comme ça qu'ils obtiennent de l'appui mais ça ne rend pas la voiture moins difficile à copier !"

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Ce que l'on a appris des planchers Red Bull et Mercedes à Monaco
Article suivant Gasly : Alpine est plus proche de la tête que jamais à Monaco

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse